| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> La femme de Néandertal - Poèmes - Textes
Poèmes : La femme de Néandertal
Publié par dumont011 le 15-01-2013 12:55:04 ( 658 lectures ) Articles du même auteur



La femme de Neandertal
Au fond des âges
Au fond de sa caverne
Avait bien ses soucis
Et ses rêves doux et sages!

En ces temps
Pour nous, farouches,
L'amour était viol
Pas besoin de préludes
Ni de Baby Doll
L'homme de Neandertal,
Lui,
Avait aussi des ennuis,
Et surtout,
Il avait ce rôle
D'être brutal!

À des millénaires de là
Dans de somptueuses suites
Je me demande parfois
Si, nous,
Hommes évolués,
Sommes différents
De ceux des mégalithes!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 15-01-2013 21:47  Mis à jour: 15-01-2013 21:47
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9066
 Re: La femme de Néandertal
Néanderthal, de ce que l'on en sait avait une dévotion pour les femmes et contrairement à ce que certains vulgarisateurs ignorants prétendent, le viol était tabou, et très probablement impensable.
Il ne faut pas oublier que depuis les cueilleurs-chasseurs néandertaliens et sapiens jusqu'à l'âge du fer (durant des centaines de milliers d'années) la divinité dominante et quasi unique était la déesse-mère, le matriarcat était la norme.
Les relations entre hommes et femmes ne peuvent être pensés à l'aune de nos moeurs actuels qui sont relativement récentes au regard de la présence humaine sur la planète. La collaboration entre les deux sexes étaient une condition essentielle à la survie de notre espèce dans ce milieu rude. "La femme fragile et la suprématie de l'homme" n'auraient pas été viables et ne nous auraient pas permis d'être là aujourd'hui. Les relations inégalitaires et conflictuelles qui ont étaient introduites par les religions monothéistes, lors de la sédentarisation n'auraient jamais permis un maintien de notre espèce dans la nature de cette époque, ni sa pérennité bien sûr.
Merci pour le partage.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
45 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 45

Plus ...