| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Solitude (ou Le mensonge) - Poèmes - Textes
Poèmes : Solitude (ou Le mensonge)
Publié par astre le 23-01-2013 03:30:00 ( 734 lectures ) Articles du même auteur



L'amertume de ce monde me ronge,
Comme un café trop corsé,
Aux allures de fiel.
Qui me tord les entrailles,
Coupant ma respiration.
Entre deux déglutinations,
Je me laisse tomber.
De ne plus pouvoir vivre.
Respirer, un espoir ...rien,
Je me prends à fantasmer,
Une bouffé d'air !
Mais rien
Rien que le mensonge qui m'entoure
Me cerne comme un éclos
Qui se resserre de jour en jour
Au début.
Mais toutes les secondes
À présent.
Qu’ai-je?
Je m’engouffre dans de la vase
Putride...
Encore si c'était naturel
Mais la nature de l'homme est pollution
L’espoir appartient au passé
Et le future une plaisanterie de mauvais gout
Dans mon égoïsme
Je voulais être père
Pour que notre enfant grandisse?
Entouré par le faux
Plutôt le voir mort-né!
Le pauvre
Au moins il n'aura pas respiré
Cet air corrompu
Qui me dégoûte
Mais qui me demande de plus grandes inspirations.
Pour que je continue à faire semblant,
D’être encore vivant,
Un jour mon cœur s'est arrêté.
Et l'étincelle de mes yeux,
Que j'aimais par-dessus tout
À commencer à voir
Toute l'humanité
Dans son ensemble.
Que pourrais-je changer seul?
Je pensais...
Tout
En voyant tes yeux
Mais je m’aperçois
Que pour eux
Je n'ai jamais existé.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Terra
Posté le: 25-01-2013 00:18  Mis à jour: 25-01-2013 00:18
Plume d'Or
Inscrit le: 19-02-2012
De: Snake eye
Contributions: 370
 Re: Solitude (ou Le mensonge)
Tout simplement Magistral ! Un grand bravo !
astre
Posté le: 25-01-2013 01:38  Mis à jour: 25-01-2013 01:38
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: Solitude (ou Le mensonge)
Merci mais bon c'était un besoin je ne crois pas qu'il y ai besoin d'autant.Mais merci
(Même si je trouve qu'il n'en vaut pas le quart)
emma
Posté le: 26-01-2013 11:21  Mis à jour: 26-01-2013 11:21
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Solitude (ou Le mensonge)
Des émotions que l'on ressent tous à nos heures sombres .
Un texte qui me parle.
Loriane
Posté le: 26-01-2013 11:49  Mis à jour: 26-01-2013 11:49
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9078
 Re: Solitude (ou Le mensonge)
C'est très puissant, la difficulté d'être un humain est bien dite.

Que pourrais-je changer seul?

Ben oui, sur l'humanité rien mais sur nous on peux apprendre à faire avec pour voir passer le soleil.
Merci
astre
Posté le: 27-01-2013 03:21  Mis à jour: 27-01-2013 03:21
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: Solitude (ou Le mensonge)
Ou alors que l'on ressentait à l'époque mais n'ayant jamais eu e temps de le faire.
Alors je l'ai écrit il y a peu pour sûr mais il trottait en moi depuis un bon bout de chemin.
Merci emma si ce texte te parle au moins je ne l'aurais pas fait pour rien...
J'ai sorti ces choses pour qu'elles ne me pourrissent pas la vie.
Mais ne crois surtout pas que c'est tout ce que je penses de l'humain...
Car ce serai faux

Bien à toi astre
astre
Posté le: 27-01-2013 03:25  Mis à jour: 27-01-2013 03:26
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: Solitude (ou Le mensonge)
Ce passage est une clé du poème se sentir vivre grâce à l'amour.
Même si c'est un amour platonique (que l'autre joue un rôle en vous faisant croire le contraire)
Bien à toi
Merci Lydia
astre
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...