| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mélancolie - Poèmes - Textes
Poèmes : Mélancolie
Publié par dominic913 le 02-02-2013 19:52:37 ( 678 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes



Lorsque, seul, dans mon coin sombre et silencieux, je te contemple de loin, mon regard ne peut être qu'irrésistiblement attiré vers toi. Comme un papillon de nuit irrépressiblement attiré vers la flamme qui surgit au cœur de l'obscurité, je ne suis pas capable de détourner mon attention de l'incroyable féminité qui émane de toi à chaque fois que j'ai l’extrême privilège de te croiser.
Oh, je suis parfaitement conscient que je ne suis qu'un insecte, comparé à la divine perfection que tu représente ; autant pour moi que pour ces myriades d'hommes qui rêvent de partager ta couche. Oh, bien sur, je sais que tu as toute liberté de choisir celui qui aura l'honneur, pour une nuit ou pour la vie, de se tenir à tes cotés, d'avoir le droit de poser ses doigts sur toi, de caresser ce corps superbe qui est le tien. C'est encore ton droit de choisir celui qui sera le bénéficiaire de tes élans amoureux et voluptueux ; qui pourra te regarder dans les yeux et te voir prendre plaisir d’être uni physiquement, passionnellement, intimement, et spirituellement, à lui. Combien d'hommes en ce monde méritent, mieux que moi, que tu pose ton regard de velours sur eux, que tu leur sourie, leur faisant ainsi comprendre qu'ils ont été choisi par la plus belle, la plus sensuelle, la plus désirable, la plus adorable créature que Dieu ait crée ? Des milliers, certainement ! Combien ont ou sont conscients du miracle que représente la chance qu'ils ont de pouvoir s'unir à la fois charnellement et émotionnelle ment à toi ? Peu je pense !
C'est pour cette raison que je n'ose m'approcher davantage de toi. Je préfère te contempler de loin, quitte à en hurler de douleur ; quitte à endurer toutes les souffrances de l'Enfer. Je préfère te savoir heureuse et épanouie, belle comme le jour, plus lumineuse que mille Soleils réunis, qu'avoir l'audace de te dire en face ce qui m'anime chaque jour. Car, ces quelques secondes durant lesquelles je suis en contact avec toi, même si elles ne sont qu’éphémères, même si tu leur prête pas attention, me donnent la force de continuer à cheminer sur cette longue route que la vie me prête. Même si, un jour ou l'autre, tu finiras par disparaître de mon existence, emportée par les flots tumultueux que lesquels tu navigue, entourée de ceux qui t'aiment, que tu aime, et qui comptent pour toi, sache que cette brève rencontre virtuelle que Facebook permet, tu restera éternellement présente dans ma mémoire comme l'une des plus incroyables et féeriques aventures humaines qu'il m'ait été donné de vivre. Ton charme, ton élégance, ta grâce, ta délicatesse, l'esthétisme incroyable dont tu es la porteuse resteront gravé en moi jusqu’à la fin de mes jours, et même au-delà...
Dominique

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Archange
Posté le: 02-02-2013 20:08  Mis à jour: 02-02-2013 20:08
Plume d'Or
Inscrit le: 06-01-2013
De: les Etoiles
Contributions: 79
 Re: Mélancolie
Alors là ce n'est pas rien de lire ce texte ou plutôt cette déclaration d'Amour Waouuuuu cela touche vraiment
en plus des mots amoureux pour envelopper les maux j'avoue je le crie BRAVO;
Une mention de plus pour la photo Merci
saulot
Posté le: 02-02-2013 22:49  Mis à jour: 02-02-2013 22:49
Plume d'Or
Inscrit le: 23-06-2012
De:
Contributions: 411
 Re: Mélancolie
Sacrée déclaration, elle s'avère superbement travaillée. Elle a un côté tragique dans le sens que celui qui se déclare renonce à essayer de faire parti de la vie de celle qu'il aime.
Loriane
Posté le: 02-02-2013 23:22  Mis à jour: 02-02-2013 23:22
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9084
 Re: Mélancolie
Digne des plus grands romantiques.
Je préfère te savoir heureuse et épanouiebelle comme le jourplus lumineuse que mille Soleils réunis,

Ça c'est le vrai amour, celui qui laisse la place d'exister, celui qui donne.
Voici une sorte de déclaration qui n'est malheureusement plus à la mode, dommage !
Heureusement que nous avons Dominic.
Très beau, très rafraîchissant.
Tu nous fait rêver
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
37 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 37

Plus ...