| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Voudras tu ? - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Voudras tu ?
Publié par tchano le 13-03-2013 21:50:00 ( 745 lectures ) Articles du même auteur



Que j'embarque une route et qu'elle trouve ta ville, voudras tu qu'on se voit?

Eructé dans un square par une bouche de métro,
Je scruterai, entre leurs courses lasses, mon souvenir de toi.

On se regardera avec une sorte de curiosité et de gêne.
La sensation, peut être, de qui voit son sosie?

Puis, je t'inviterai à déjeuner, voudras tu?

A l'heure du dessert et du serveur pressant,
Des résurgences du : "nous n'avons pas choisit!",
Je poserai ma main sur le dos de ta main, voudras tu?
Je ne la tiendrais pas, ne l'oppresserai pas.
La précaution de la main qui frôle la fontanelle.


De là nous marcherons jusqu'à ce banc de parc.
j'y cueillerais ta main, voudras tu,
Pour approcher son odeur de mon visage?
Je penserai alors: " que mes songes étaient fades!"
Et je m'en soûlerai jusqu'au branle-bas des montres.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 13-03-2013 23:14  Mis à jour: 13-03-2013 23:14
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9078
 Re: Voudras tu ?
C'est une finesse si belle, une élégance si grande, une invite de seigneur.
Tous ces vers sont empreints d'une retenue et j'y vois une danse de la séduction, comme ces grands oiseaux gracieux qui semblent avoir tout le temps, tout le temps que le désir vienne.
Citation :
Et je m'en soûlerai jusqu'au branle-bas des montres.

J'aime.
Merci
Iktomi
Posté le: 14-03-2013 17:26  Mis à jour: 14-03-2013 17:26
Modérateur
Inscrit le: 11-01-2012
De: Rivière du mât
Contributions: 683
 Re: Voudras tu ?
Ton poème me renvoie à un passé qui m'est cher - voilà un texte qui va m'accompagner longtemps. Merci à toi.

Juste une remarque peut-être bête car je n'y connais rien en métrique : pourquoi Eructé plutôt que Vomi ?

Bien à toi.
tchano
Posté le: 14-03-2013 21:03  Mis à jour: 14-03-2013 21:03
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 293
 Re: Voudras tu ?
Merci pour vos commentaires.
Iktomi, la bouche de métro n'a pas éructé dans un souci de métrique, mais parceque c'est l'image qui m'est venue. Ca me parait moins Beurk ainsi.
Terra
Posté le: 22-03-2013 23:38  Mis à jour: 22-03-2013 23:38
Plume d'Or
Inscrit le: 19-02-2012
De: Snake eye
Contributions: 370
 Re: Voudras tu ?
Mais c'est d'une telle beauté, un poème magnifique, une douceur extraordinaire. Un magnifique poème (désolé je manque de superlatifs).

Terra, qui n'en crois pas ses yeux.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
35 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 35

Plus ...