| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Le Crépuscule des Demi-Dieux - Vingt sixième Partie - Nouvelles confirmées - Textes
Nouvelles confirmées : Le Crépuscule des Demi-Dieux - Vingt sixième Partie
Publié par dominic913 le 06-03-2012 11:24:55 ( 856 lectures ) Articles du même auteur
Nouvelles confirmées



En effet, à peine quelques minutes plus tard, une quinzaine d’hommes en armes aux couleurs du comte de Lamoricière, montés sur des chevaux, attendent celui-ci et les Personnages aux abords du campement. Une fois tout le monde en selle, le groupe au complet laisse le bivouac derrière lui. Il emprunte le chemin ramenant sur le sentir principal traversant les bois. Au fur et a mesure de leur progression, les soldats qui le constituent explorent les environs. Ils s’enfoncent de plus en plus loin à l’intérieur des fourrés, des entrelacs formés par les arbres, les ronces, les herbes hautes. Pendant plus d’une heure, ils s’aventurent dans toutes les directions, encouragés par la détermination sans faille du comte de Lamoricière. Et, ce n’est qu’au bout de ce laps de temps, alors que ce dernier laisse progressivement percevoir son anxiété, ils retrouvent de légères empreintes correspondant à celles des Hommes-Chats.

Celles-ci suivent un itinéraire plongeant au cœur de la forêt. Puis, plusieurs minutes plus tard, alors qu’ils ne sont pas réellement sur leurs gardes, les félidés se jettent sur eux depuis les plus hautes branches des arbres environnants. L’attaque est foudroyante, et le combat s’engage aussitôt. Si l’affrontement tourne en défaveur des Hommes-Chats, ceux-ci émettent un long et strident hurlement, tout en poursuivant leurs assauts. Très vite, dans les secondes qui suivent, divers animaux – plus ou moins massifs – arrivent à leur rescousse et se joignent à eux dans leur combat. Mais, un instant plus tard, tout à coups, ces mêmes animaux s’enfuient sans explication. Et les Personnages peuvent discerner une mystérieuse ombre passer au-dessus d’eux, avant de disparaître au loin parmi les arbres de la forêt enveloppée d’obscurité.

A l’issue de l’affrontement, les Personnages parviennent peut-être a capturer les Hommes-Chats. Dans ce cas, ils les conduisent immédiatement auprès du comte de Lamoricière. Celui-ci, satisfait, décide qu’il est plus prudent de les interroger dans sa tente, à l’abri des regards indiscrets. Et, tout le monde rebrousse chemin jusqu’au campement en suivant un sentier détourné permettant d’aboutir directement au plus près du logis du comte sans éveiller l’attention. De toute manière, les soldats qui accompagnent le comte de Lamoricière et les Personnages font en sorte de dégager le passage jusqu'à ce dernier, avant qu’ils ne l’atteignent. Puis, une fois que les Personnages et le comte de Lamoricière sont entrés à l’intérieur, ils se mettent à en garder l’entrée.

Une fois installé un peu plus confortablement, le comte de Lamoricière début l’interrogatoire des Hommes-Chats. Les Personnages, eux, ne font qu’écouter l’échange entre le vampire et les Félidés humanoïdes. Le comte de Lamoricière use de ses pouvoirs surnaturels pour forcer les défenses mentales de ses prisonniers enchainés. Il lui faut un moment et une extrême concentration pour y parvenir ; il sent une résistance hors du commun de leur part, puisque, durant un instant, de la sueur se met a perler de leur front. Le comte de Lamoricière, lui, de son coté, plisse le front au maximum, puis s’aide de gestes kabbalistiques. Et, finalement, les Hommes-Chats cèdent et se mettent a dire ce que le comte leur demande d’avouer.

De fait, ils révèlent qu’ils ont percé le comte de Lamoricière a jour ; ils connaissent sa perfidie a leur encontre. Il les a trahi en s’alliant avec des membres de la Confrérie de l’Oracle Millénaire, font t’ils. Ils renchérissent en expliquant que, de toute manière, le comte et les Personnages ne pourront jamais atteindre leur but, car l’un d’entre eux est déjà parti en direction de Toulouse. Leur congénère va y prévenir les Hommes-Chats qui y vivent, de la perfidie et des intentions du comte de Lamoricière. Et ceux-ci feront tout pour les empêcher d’atteindre le Trésor de Delphes et le précieux Objet qui y est dissimulé. Ils rajoutent enfin, que, puisque le Trésor ne sera jamais entre les mains de vampires, ces derniers ne pourront jamais empêcher la Malédiction qui est sur eux, de se conclure.

Durant les heures qui suivent, le comte de Lamoricière tente, par tous les moyens, naturels ou surnaturels a se disposition, de faire parler davantage les Hommes-Chats. Mais, désormais, ceux-ci ne veulent rien avouer de plus, disant tout simplement qu’ils en ont déjà révélé plus qu’ils ne l’auraient du. Puis, épuisés, lorsque l’aube pointe enfin à l’horizon, le comte de Lamoricière va se coucher dans une autre partie de sa tente, demandant auparavant a plusieurs de ses hommes, de mettre les Hommes-Chats en lieu sur et sous protection. Les Personnages, eux aussi, vont dormir, car une tente a été préparée à l’intention de chacun d’entre eux.  

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 06-03-2012 21:49  Mis à jour: 06-03-2012 21:49
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9084
 Re: Le Crépuscule des Demi-Dieux - Vingt sixième Partie
Nous allons de l'histoire à la fiction, au surnaturel. 
Lire dans l'esprit des hommes-chats, lire dans l'esprit des autres aidé ou non de signes kabbalistiques, c'est bien évident le rêve du combattant, c'est le pouvoir sans limite espérons que cela restera à tout jamais un simple désir. 
Merci 
dominic913
Posté le: 07-03-2012 10:01  Mis à jour: 07-03-2012 10:01
Plume d'Or
Inscrit le: 06-02-2012
De: Valognes
Contributions: 312
 Re: Le Crépuscule des Demi-Dieux - Vingt sixième Partie
Tu as raison Loriane, mais ceci n'est que de la fiction, et heureusement. Il est vrai que dans mon récit, l'Histoire et le surnaturel sont étroitement entremélés, se chevauchent. C'est ce qui fait sa spécificité. J'espère que cela ne nuit pas au récit, c'est ce qui me chagrinerait le plus ; je ne le pense pas, mais je laisse le lecteur - ou la lectrice - seul juge. Le comte de Lamoricière et les Personnages principaux du récit étant des vampires toutefois, ils possèdent des pouvoirs surnaturels et s'en servent. En espérant très vite de tes nouvelles...
Loriane
Posté le: 07-03-2012 10:22  Mis à jour: 07-03-2012 10:22
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9084
 Re: Le Crépuscule des Demi-Dieux - Vingt sixième Partie
Non cela pour moi ne gène pas. ce passsage de l'histoire bien documentée à l'anticipation est étrange et donne un caractère particulier à ton texte. Pour moi ça roule.
Merci 
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...