| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Don de soi - Poèmes - Textes
Poèmes : Don de soi
Publié par dominic913 le 13-04-2013 13:56:02 ( 958 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes



Jamais le Monde n'a porté en son sein de Créature aussi, belle, aussi désirable, aussi charmante, que toi, mon Aimée. A chaque fois que je pose les yeux sur toi, je ne peux m'empêcher de remercier ce Créateur Universel. Car c'est lui qui m'a offert cet insigne privilège de t'idolâtrer. Et si je pouvais bâtir mille Temples d'Or et d'Argent destinés à te vénérer, je les élèverai sans hésiter. Si je pouvais clamer à la face de nos Déités ces vers enchantés, afin de me permettre de t'élever comme jamais au-delà de ces cimes enneigées, je le ferai. Si j'étais capable de dépeindre, par mes Mots sublimés, cette passion effrénée qui enchaine a toi ma Destinée, nul ne me l’interdirai.
Parce que, si mes sentiments pour toi sont teintés de feu, ils plongent leurs racines au plus profond de mon Ame ensorcelée. Et mon cœur, quant à lui, ne peux résister à cet appel désespéré et irraisonné. Puisque je suis celui qui a choisi de t'offrir pour l'Eternité des Eternités cette Passion exaltant cette parfaite Beauté. Puisque, aussi, j'ai décidé de me donner entièrement et sans retenue à cette femme qui, pour moi, représente ce que Noblesse, Séduction et Esthétisme, dans ce qu'ils ont de plus élaborés.
N'oublie jamais, toi qui lit ces lignes générées à partir des rêves les plus immodérés d'un homme condamné à se damner pour approcher, en vain, celle qui l'a capturé, que celui-ci est profondément blessé. Car en effet, il lui est impossible d'aimer une Etoile adulée, tout en se considérant chien errant ou mendiant fuyant la folie pour le Néant. Il n'y a d'autre grandeur dans cet Amour inusité, que de rester dans l'ombre de cette personne magnifiée. C'est dans le but de l'accompagner dans sa Quête de Vérité sur cette Liberté abandonnée au profit de ceux qui devinent sa fragilité, que je me contrains à cacher ce qui m'émeut tant chez elle. Car si je l'aime, c'est pour elle ; quitte à m'oublier dans le but de lui apporter bonheur et prospérité ; même si ces derniers ne sont pas issus de ma propre volonté...
Dominique

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Iktomi
Posté le: 13-04-2013 18:18  Mis à jour: 13-04-2013 18:18
Modérateur
Inscrit le: 11-01-2012
De: Rivière du mât
Contributions: 682
 Re: Don de soi
N'oublie jamais, toi qui lit ces lignes générées à partir des rêves les plus immodérés d'un homme condamné à se damner pour approcher, en vain, celle qui l'a capturé, que celui-ci est profondément blessé

L'argument porté par cette phrase ne manquait pas de force ni de poésie, mais je crains que tu ne l'aies quelque peu annihilé avec une surenchère de mots et en recourant, dieu sait pourquoi, à la périphrase.

Dommage !
dominic913
Posté le: 14-04-2013 11:12  Mis à jour: 14-04-2013 11:12
Plume d'Or
Inscrit le: 06-02-2012
De: Valognes
Contributions: 312
 Re: Don de soi
Tu as raison, peut-ètre en ais-je trop mis dans cette phrase ; pour ma défense, je dirai que je ne l'ai pas relue avant de publier ce texte ; que dirais tu de : "N'oublie jamais, toi qui lit ces lignes générées à partir de rèves immodérés, que celui-ci est profondément blessé." ?
Loriane
Posté le: 14-04-2013 22:09  Mis à jour: 15-04-2013 10:04
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9118
 Re: Don de soi
Je ne suis pas de cet avis, je trouve que la phrase que tu proposes est imprécise et surtout ne te ressemble pas. Ton écriture est une profusion de mots et d'envolées lyriques, c'est un style romantique qui te va à ravir, c'est ta marque de fabrique, et cela va très bien avec les sujets empreints de passion, que tu traites, passion qui signifie souvent excès. Je trouve qu'il est toujours important de rester soi-même, sachant que ton écriture est ta personnalité.
Mais ce n'est que mon avis
Merci
dominic913
Posté le: 15-04-2013 09:55  Mis à jour: 15-04-2013 09:55
Plume d'Or
Inscrit le: 06-02-2012
De: Valognes
Contributions: 312
 Re: Don de soi
Tu as raison, je vais rester dans ce que je sais faire, et ce que j'aime faire. Merci du conseil, mon amie
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...