| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> à la dérive - Poèmes - Textes
Poèmes : à la dérive
Publié par mafalda le 21-04-2013 00:58:12 ( 981 lectures ) Articles du même auteur



Au bout de la digue
Dansent les merlus
Dans l' océan je lance des poignées de corbeille d' argent
Et de la ciguë

Je sens la saveur d' un été brûlant
Imprévu
A Fécamp, petit port de pêche envoûtant
Remontent à la surface les chaluts

Les vagues s' emploient à taire la rumeur
D' un petit bateau de bois, parti en bohneur
L' esprit à la dérive
Je m' enivre de mes leurres

J' entend le grand prieur
L' abbaye qui sonne l' angélus
Se rappelle à la digue
Ding dong

Reviens sur terre petit mousaillon.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Bacchus
Posté le: 21-04-2013 11:28  Mis à jour: 21-04-2013 11:28
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: à la dérive
Je veux bien assumer le rôle du petit moussaillon, mais en quartier-maître

Je me souviens avoir assisté au départ des morutiers, à Fécamp. Le port, la ville, les usines, tout était intimement lié à la pêche à la morue.J'allai à ' La rose rouge', petit dancing de la ville, ou à Yport, à côté. J'allai campé aux Grandes-dalles, au cinéma à Sassetot le Mauconduit.
La nostalgie de ce port est d'autant plus sensible quand on a senti son coeur battre comme il a battu.
mafalda
Posté le: 21-04-2013 15:15  Mis à jour: 21-04-2013 15:15
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 836
 Re: à la dérive
Bonjour Bacchus, je suis passée à fecamp, j' ai aimé, tout comme toi. Je suis heureuse que ton cœur y ait battu, et qu' il batte encore. Merci pour ton passage, bien à toi,
Loriane
Posté le: 21-04-2013 18:49  Mis à jour: 21-04-2013 18:49
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9106
 Re: à la dérive
Ambiance et nature sont visibles. les vers irréguliers nous balancent comme les vagues.
Citation :
Dans l' océan je lance des poignées de corbeille d' argent
Ce vers est superbe, les corbeilles d'argent sont des fleurs , non ?
Citation :
Et de la ciguë

Des fleurs et du poison ?? les deux sont souvent liées.
Citation :
Les vagues s' emploient à taire la rumeur
D' un petit bateau de bois, parti en bohneur

Une métaphore ?
On devine beaucoup de choses, de pensées sous la surface ...
J'ai beaucoup aimé.
Deux coquilles :
bohneur bonheur
mousaillon. moussaillon.
Merci
mafalda
Posté le: 22-04-2013 00:44  Mis à jour: 22-04-2013 00:44
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 836
 Re: à la dérive
Bonsoir Loriane, merci d' avoir pris sur ton temps pour commenter ce texte. La corbeille d' argent est une plante très jolie, qui inspire, elle donne de jolies fleurs blanches. Elle pousse bien chez moi, en bord de chemin. J' aime bien ta page d' accueil, t' es un chef. Merci, à bientôt,
cesarvii
Posté le: 22-04-2013 11:05  Mis à jour: 22-04-2013 11:05
Semi pro
Inscrit le: 25-03-2013
De: vaucluse avignon
Contributions: 98
 Re: à la dérive
Ce texte me redonne la passion de la mer qui m'attend, mais moi ce serait plutôt la méditerranée
MERCI POUR CE PETIT VOYAGE.
Bacchus
Posté le: 22-04-2013 22:05  Mis à jour: 22-04-2013 22:05
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: à la dérive
Je voulais parler du coeur de ce port, qui a battu si fort durant toutes ses années d'activité, de voyages et de fortunes.
Fécamp n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. Le port sommeille.
mafalda
Posté le: 22-04-2013 23:32  Mis à jour: 22-04-2013 23:32
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 836
 Re: à la dérive
Ah! Ok Bacchus, j' avais pas compris comme ça. Merci pour ton explication. À bientôt!
emma
Posté le: 24-04-2013 15:26  Mis à jour: 24-04-2013 15:26
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: à la dérive
Lancer des fleurs et du poison juste après ? Oserais-je dire que j'y entrevois une technique de pêche tout à fait féminine ????
mafalda
Posté le: 25-04-2013 03:35  Mis à jour: 25-04-2013 03:35
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 836
 Re: à la dérive
Ah, oui, tiens ça me donne des idées, merci Emma de m' avoir lu. À bientôt,
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
59 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 59

Plus ...