| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Papillon - Poèmes - Textes
Poèmes : Papillon
Publié par zoran64 le 11-03-2012 22:50:00 ( 802 lectures ) Articles du même auteur




Ma vie !
Énigme !
Temps limité !
Une pendule, mon cœur
Enfermé dans un bois d’ébène sec
Fissuré par le temps.
Bat dans une rime chantant
Les secondes longues
Les heures courtes

Elle se balance en claquant de ses ressors
Tendus à bloc.
Elle claque à chaque quart,
Elle beugle à la demie,
Elle hurle à l’entier.

Mon âme dans ce vacarme
Fait la balance,
se fracasse
Contre les murs d’un blanc pur
de chaux vive.

Une bougie rougit
De ses flammes,
Éclairant de son âme mon âme.

Un papillon vole au-dessus,
se brûle les ailes.
La flamme est mortelle,
Il insiste,
Tombe dans un précipice
d’ombres noires.

Ma vie éphémère,
Miroir du papillon.

Un oiseau vole
Sous la farandole
Libre et héraut.
Le vent lui vole sa liberté
Le dirigeant vers le mur blanc

Je l’attends
Au pied de ce mur.
Un coquelicot rouge,
Mon sang
Décore l’espace,
Une fresque du temps

Une peinture pure
Pigment naturel
De terre et de poussière.

Le temps se fige,
Il expose la toile.

La cloche d’une église
Toute proche
Annonce la fin d’une histoire.

Dehors il fait noir.
Un roman !
La fin
Enfermée dans la boite en ébène
Laquée de noir.

Ce soir là, le papillon et l’oiseau
ont volé très bas
Rasant le mur peint.

La fresque a disparu
Elle est apparue juste un instant
A l’horizon dans le voile
D’un couché de soleil.

Il a fait beau cette soirée là !


Zoran Savic

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 13-03-2012 18:46  Mis à jour: 13-03-2012 18:46
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9074
 Re: Papillon
L'image de la pendule est très forte et je suis toujours sensible à ton écriture.
Toujours ton univers de rêve.


Un papillon vole au-dessus,
se brûle les ailes.
La flamme est mortelle,
Il insiste,
Tombe dans un précipice 
d’ombres noires
.

J'aime.
Merci pour le plaisir

ressors : ressorts
emma
Posté le: 14-03-2012 17:03  Mis à jour: 14-03-2012 17:03
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Papillon
Je retiens également le passage du papillon. Impressionné par la flamme, il va au devant du danger mortel malgré les avertissements, car la fascination est plus forte que la raison.

c'est nous tous en miroir, semblables au papillon...
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
44 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 44

Plus ...