| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Je n'ai rien compris et vous non plus, je présume - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Je n'ai rien compris et vous non plus, je présume
Publié par dumont011 le 06-06-2013 15:37:42 ( 719 lectures ) Articles du même auteur




Tout droit sorti d'un certifié nombril
Poème prétentieux qui se veut peu clair
Cocktail obscur de labiales et vélaires
Tirant la langue à nous autres, débiles

Registre sapiential orné d'argotique
Afin de mieux compliquer le slalom
Ici, nous pensons, là, c'est Ergo sommes
Scrotum stimulé s'en fout de l'éthique

Vers entrechoqués, au diable le message
Pour peu que l'avorton pondu vous nargue
La vogue le veut, je peux placer Camargue
Si la rime fait défaut, voire même, sauvage!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
emma
Posté le: 06-06-2013 22:01  Mis à jour: 06-06-2013 22:01
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Je n'ai rien compris et vous non plus, je présume
Hi hi ! Je n'ai pas vraiment compris contre qui va cette belle satire, mais en tout cas, c'est fort savoureux !

Je lis pas mal de textes d'auteurs écrits après les années 60 en ce moment, en me demandant : quelle voie, quel courant pour la poésie après les surréalistes. On a l'impression qu'après cette vague superbe d'inspiration, il ne reste plus rien à inventer. Les poètes plus modernes que modernes se lancent alors dans des recherches tous azimutes et peut-être que dans cette quête de déconstruction, certains se sont un peu perdus en chemin??
Loriane
Posté le: 09-06-2013 18:19  Mis à jour: 09-06-2013 18:19
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9079
 Re: Je n'ai rien compris et vous non plus, je présume
Bravo, bravo ! c'est tout à fait ça.
Mais moi j'aime aussi quand je ne comprends pas, pas de message est un message, si mon cerveau débranche, je recule, je mets en automatique et mon supra percepteur de compréhension instinctive m'envoie des signaux de m'on âme onirique sur mode psychédélique, alors mon mental m'éclaire d'une lumière noire qui souligne l'invisible et valorise les perceptions sensorielles de mon âme extasiée.
Tout ça sans pétard, sans shoot, sans p'tit rhum ..; rien de rien, qu'avec mes p'tits neurones à moi.
allez vas-y essaie.
Hi hi hi hi
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...