| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mon Rève d'Eternité : - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Mon Rève d'Eternité :
Publié par dominic913 le 22-06-2013 12:53:21 ( 651 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes confirmés



Toi, qui me plais, j'aimerai pouvoir déclamer tous les plus beaux poèmes de l'Univers, pour te dire à quel point tu me manque, mon Aimée. Je souhaiterai t'emmener aux quatre coins de la Terre, dans le but de te vénérer. Je voudrais être capable de franchir mers et océans, pour te rejoindre, telle est ma volonté. Je subirai volontiers mille tourments, me laisser terrasser par des hordes de Démons déchainés, pour être à tes cotés, mon Adorée. Je ploierai sous les épreuves destinées à me terrifier, afin de t'aduler.
Car, d'aussi loin que je me souvienne, jamais une femme n'a autant mérité que je lui martèle cette sublime vérité : tu es celle que j'ai toujours cherché ; tu es celle qui, chaque jour, illumine mon âme par son incroyable beauté ; tu es celle dont la sensualité, le charme, la grâce, et la plastique magnifiée, m'ont envouté ; tu es celle qui, la première fois où je t'ai croisé, m'a ensorcelé. Et depuis, je n'ai de cesse que de tenter d'attirer ton regard et ainsi honorer ; le pauvre humain que je suis désirant glorifier la perfection de tes traits. Et, dès lors, je suis en quête perpétuelle de cette absolue féminité qui m'a séduit autant que paralysé. Car je ne suis qu'un homme dont les mots sont impuissants à modeler les sentiments dont il est le jouet. Je ne suis qu'un Etre dont le rêve est de te contenter toute sa vie, et que l'Eternité ne fera que sublimer. Même si pour cela, je devrai m'aventurer au cœur d'un Au-delà rempli de cauchemars éveillés.
Puisque tu es la seule à pouvoir combler ce vide intérieur qui m'a si longtemps emprisonné. Et qu'il n'y a que toi qui puisse m'en libérer, en m'accordant cet extrême privilège de me tenir à tes cotés. Et ainsi, t'aimer passionnément aussi longtemps qu'un million d'existences pourront me l'accorder.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 27-06-2013 18:45  Mis à jour: 27-06-2013 18:45
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9132
 Re: Mon Rève d'Eternité :
Bel amour , si belle déclaration.
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...