| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ultime avertissement : - Nouvelles confirmées - Textes
Nouvelles confirmées : Ultime avertissement :
Publié par dominic913 le 23-07-2013 12:43:53 ( 634 lectures ) Articles du même auteur
Nouvelles confirmées



Pour la première fois depuis l'Aube des Ages, alors que notre planète a déja connu bien des révolutions et des transformations, c'est une des créatures qu'elle porte en son sein, qu'elle nourrit et qu'elle abrite, qui va ètre l'architecte de sa propre destruction. La Terre a connu cinq mutations majeures. Elle vit les prémices de la sixième. Mais, celle-ci n'est ni due à un élément apparu à l'autre bout de l'Univers, comme cela a été le cas lors du Cataclysme qui a entrainé l'extinction des dinausores. Celle-ci n'est pas non plus causée par un bouleversement climatique naturel, une nouvelle Ere Glaciaire par exemple. Non, c'est l'une des espèces qu'elle a vu naitre, grandir, se répandre et se propager progressivement sur l'ensemble de ses terres émergées, qui va, non seulement, s'autodétruire, mais aussi, l'anéantir.
Chacun de nous oeuvre à sa destruction. Chaque jour que Dieu fait - si Dieu existe, il n'a certainement pas voulu cela ; et on peut se demander si ce n'est pas pour cette raison qu'il s'est aujourd'hui détourné des Hommes - les ravages que nous causons sont de plus en plus importants. Les conséquences sont de plus en plus irréversibles. Les richesses de notre monde disparaissent de plus en plus vite. Ce qui fait sa beauté est effacé ; la diversité qu'il contient est supprimé ; alors que ce sont ces deux derniers aspects qui permettent à la vie d'y exister, d'y pulluler.
Aujourd'hui pourtant, il n'existe plus qu'une loi : celle de l'argent-roi. Aujourd'hui, il n'existe qu'une seule perspective : celle d'écraser afin de ne pas ètre écrasé. Jamais, au cours des milliards d'années d'existence de notre planète, celle-ci n'a été aussi proche de sa définitive disparition. Par le passé, elle a toujours su trouver en elle les ressources pour donner un nouvel élan à son existence. Cette fois, ce n'est pas vrai. Et si Cataclysmes et catastrophes se multiplient ainsi, il n'y a pas de hasard. C'est uniquement parce que nous lui en demandons trop, tellement trop. De fait, prenons en conscience : les derniers jours de l'Humanité, telle que nous la connaissons actuellement, sont imminents. Peut-ètre notre espèce survivra t'elle à ce qui nous attend ? Mais ensuite, jamais plus rien ne sera comment avant. Ni confort, ni facilité, ni technologies ne se substitueront aux lendemains de cet Age sanglant. J'espère seulement que chacun de nous réalise ce qui l'attend...
Dominique

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 26-07-2013 19:54  Mis à jour: 26-07-2013 19:54
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9132
 Re: Ultime avertissement :
Ton regard est baigné de connaissance des mythes et légendes et c'est agréable.
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
46 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 46

Plus ...