| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Les quatre saisons - Poèmes - Textes
Poèmes : Les quatre saisons
Publié par maurizioB le 16-03-2014 16:20:00 ( 567 lectures ) Articles du même auteur



Arrive l'automne
Chante le vent
Un arbre pleure
De toutes ses feuilles
Chaud! Les marrons, chaud!
De la main d'un peintre
Naît un triste tableau

L'hiver est la
La terre se Marie
Les bûches sont prêtes
Une cheminée s'allume
Un enfant souri
Une étoile passe
Les rois sont heureux

Commence le printemps
Dame nature s'éveille
Un clocher carillonne
Des oiseaux s'envolent
Le linge retrouve une place
Dans les jardins
Les fêtes font une ronde

L'été s'amuse
De la musette dans les bals
Les jupes sont courtes
Il y a du monde au balconnet
La joie règne, l'amour aussi
Un front sue
L'eau rafraichit

Pourtant quelque part
Une main tremble encore...





Maurice,


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
EXEM
Posté le: 17-03-2014 03:13  Mis à jour: 17-03-2014 03:13
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Les quatres saisons
Maurizio fat partie de mes lectures automatiques. Toujours un bon moment. Peinture par touches qui touchent. Un beau tableau.
maurizioB
Posté le: 17-03-2014 14:22  Mis à jour: 17-03-2014 14:22
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 426
 Re: Les quatres saisons
Te remerciant bien chaleureusement Exem
J'essai de peindre à ma façon, sans être jamais satisfait complètement.
Cela te fait il cette impression parfois, de ne jamais être content de que tu as écrit, surtout quand tu te relis plusieurs fois
Bizarre, bizarre
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...