| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> La Mort du Cygne - Poèmes - Textes
Poèmes : La Mort du Cygne
Publié par EXEM le 26-03-2014 03:20:31 ( 764 lectures ) Articles du même auteur



Le Cygne, sur le lac, glisse avec majesté.
Le narcisse n'est plus jaloux de sa beauté,
Et le saule pleureur laisse tomber, fugace,
Une larme dans l'eau qu'une ride ramasse.

La fidèle compagne attentive à son âme,
De ses palmes, dans l'onde et le silence, rame.
Elle a depuis longtemps entendu son secret,
Bien que depuis ce temps, il fût resté discret.

Le Cygne, dignement, la repousse du bec.
Il la repousse encor, de son cou, d'un coup sec.
Il désire être seul, là-bas, sur l'autre rive,

D'où l'écho d'un parfum, sur le vent lui arrive.
Mais, il n'a plus de force, et son cœur, le lâchant,
Le Cygne se résigne à entamer son chant.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 26-03-2014 09:21  Mis à jour: 26-03-2014 16:20
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1501
 Re: La Mort du Cygne
Ha!!! EXEM, quel délice , un bonheur à chaque lecture.

Ecriture simple sans être simpliste et efficace en diable ,sans doute le ''signe'' du talent!!

Oui je l'admet EXEM, c'était facile, mais c'était trop tentant



Plus sérieusement ,c'est toujours avec un égal bonheur que je parcours tes écrits



Amitiés
Serge
maurizioB
Posté le: 26-03-2014 14:19  Mis à jour: 26-03-2014 14:19
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 423
 Re: La Mort du Cygne
Saaaaaalut Exem, je sais je ne devrais pas le dire comme cela,
Mais c'est toujours un délice quand tu mets des mots sur cette solitude qui n'a qu'un seul aboutissement...
Merci et braaavo
Amitiés
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
66 Personne(s) en ligne (20 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 1
Invité(s): 65

Ermite, Plus ...