| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le Bonze - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le Bonze
Publié par EXEM le 22-04-2014 18:04:19 ( 590 lectures ) Articles du même auteur



J'ai vu, dans un voyage, c'était près de Lima,
Un homme en robe jaune, un Bonze du Lama,
Assis sur une place, et, se couvrant de flamme,
Démontrer par sa mort, ce que dictait son âme.

J'ai vu cet homme en feu, qui lentement brûlait,
D'une foule, entouré, qui tristement hurlait.
Des étincelles d'or, montaient pour redescendre
Sur celui qui mourait au milieu de ses cendres.

Je garderai toujours en moi cette vision.
À travers mon horreur, une seule question
S'accrochait à mon cœur, en brillante pensée :

Je n'avais, dans ce drame, à travers la fumée,
Pas même une seconde, vu le prêtre bouger.
Je n'ai jamais cessé depuis lors, d'y songer…

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
maurizioB
Posté le: 22-04-2014 23:18  Mis à jour: 22-04-2014 23:19
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 423
 Re: Le Bonze
Bien le bonsoir Exem, il est très fort ton poème
c'est vrai la question que tu pose, les bonzes passent leur existence sur terre à chercher la paix , la sérénité
Là où je veux en venir ( pourquoi je dis plus haut qu'il est très fort ), je me dis que tellement ils sont certains de ce qu'ils vont retrouvés dans la mort ou après... , qu'ils ne font rien pour s'en échapper
Enfin si tu arrive à suivre un peu mon petit raisonnement...
Chaque poème que je lis avec plaisir de toi , mon ami
C'est un débat dans ma tête et j'adore ça
Amitiés, Maurizio
alexis17
Posté le: 22-04-2014 23:34  Mis à jour: 22-04-2014 23:34
Semi pro
Inscrit le: 16-04-2014
De: France, enfin, je crois
Contributions: 135
 Re: Le Bonze
Bonsoir,
Très beau poème que voilà, triste réalité.
Il me fait d'ailleurs penser à un film d'Andrei Tarkovski, Nostalghia, où un homme s'immole sur une musique classique, mais, soudain, la musique s'arrête et l'on entend seulement ses cris de douleur et finalement une souffrance inutile.
Ton poème est en tout cas, très beau.
Merci.
Alexis17
dumont011
Posté le: 23-04-2014 12:08  Mis à jour: 23-04-2014 12:08
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Le Bonze
beau poème
le mérite de ce prêtre est de ne pas vouloir immoler d'autres dans sa quête d'une certaine conviction
d'autres, malheureusement, le font
amitiés
couscous
Posté le: 23-04-2014 19:16  Mis à jour: 23-04-2014 19:16
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Le Bonze
Un bonze qui s'immole, c'est horrible ! Le peuple thibétain est oppressé par les chinois depuis des décennies et c'est un moyen d'interpeller notre conscience d'européen. S'il ne bougeait pas, c'est qu'il avait su atteindre un état de transe.

Merci Exem;

Couscous
Titi
Posté le: 24-04-2014 10:45  Mis à jour: 24-04-2014 10:45
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1497
 Re: Le Bonze
[i]Je n'avais, dans ce drame, à travers la fumée,
Pas même une seconde, vu le prêtre bouger.
Je n'ai jamais cessé depuis lors, d'y songer
…[/i]"

La conclusion de ce superbe poème , résume a elle seule la nature profonde de l'engagement de ces hommes: une conviction, sans chercher à convaincre d'autres à les rejoindre !!

Puisse d'autres religions, sectes, cultes et autres rites avoir la même attitude ……. !!!!

Merci, une fois de plus cher EXEM, de donner autant de profondeur à tes écrits .
malhaire
Posté le: 25-04-2014 23:04  Mis à jour: 25-04-2014 23:04
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De:
Contributions: 335
 Re: Le Bonze
Ce récit me transperce. Vos mots dégagent si bien votre émotion percutante. J’ai été touché, Merci pour ce beau et douloureux partage.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
26 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 26

Plus ...