| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Une gare abandonnée - Poèmes - Textes
Poèmes : Une gare abandonnée
Publié par dumont011 le 24-04-2014 20:25:50 ( 701 lectures ) Articles du même auteur



Elle est là
Et elle n’est plus.
Deux rails qui rampent, honteux
Derrière buissons et ronces
Où,
A moitié noyée
L’ossature d’un vieux wagon
Rouillée et pourrie
Que même les élèves
Du bourg voisin
Qui faisaient l’école buissonnière
Avaient depuis longtemps abandonnée

Et le cadavre d’une aiguille
Signe, du tableau, le bas.

Ulysse a fini par se détacher du mât
Les hommes d’équipage ont enlevé la cire
De leurs oreilles
Pour une dernière jouissance collective
Une orgie
Avec les sirènes

Zola a repris sa plume
Prêt pour un nouveau chapitre
De la merveilleuse
Bête humaine.

Gilgamesh ne se souvient plus
De son désir le plus ardent


Nous, tous
Voyageurs sans répit
Combien de gares avons-nous hantées

Chacun de nous
Possède des milliards de doubles
Épars dans le temps !

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
maurizioB
Posté le: 24-04-2014 20:31  Mis à jour: 24-04-2014 20:31
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 423
 Re: Une gare abandonnée
Bonsoir, haaaaaa, je l'ai pris bien souvent ce train dans mon enfance
Et j'aime cet hommage à Mr Zola pour cette bête humaine et ce grand film
Encore, un graaand bravissimo!!!
Amicalement, Maurizio
Bacchus
Posté le: 24-04-2014 20:41  Mis à jour: 24-04-2014 20:41
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: Une gare abandonnée
C'est parfaitement ressenti et exprimé.
J'éprouve aussi, dans des endroits abandonnés, une forme de tristesse en imaginant , en créant un instant dans mon esprit, l'activité que les lieux ont connus. Les gares, surtout, oui, ont l'air d'avoir gardé une âme et de la tristesse rode entre les rails rouillés
Merci, dumont011. J'ai aimé
Amitiés de Bacchus
dumont011
Posté le: 24-04-2014 21:05  Mis à jour: 24-04-2014 21:05
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Une gare abandonnée
salut bacchus
salut maurizio
oui, quelle mélancolie quand on pense à tous ceux qui ont vécu, ri, chanté, et fait le bonheur et la joie de ces lieux restés seuls et en proie au temps impitoyable!
merci,
amitiés
dumont
EXEM
Posté le: 25-04-2014 01:07  Mis à jour: 25-04-2014 01:07
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Une gare abandonnée
Quel beau testament à l'abandon de ce que nous avons hanté. Le passage du temps est irreversible. Mais la beauté du poème ne reside pas seulement dans l'infini du sujet mais aussi dans cette forme 'magique' du poème en mots qui chacun évoque et introduit le suivant tout aussi évocateur pour finalement former des vers qui "tuent" par cette force qui nous fait dire(ou penser) :"c'est si vrai !". Encore un grand poète. Merci.
dumont011
Posté le: 25-04-2014 07:31  Mis à jour: 25-04-2014 07:31
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Une gare abandonnée
oui, si la notion du temps (tel qu'il est conçu par les hommes) n'existait pas, il n'y aurait pas cette quête de l'immortalité qui hante nos esprit
mais une autre conception de l'espace/temps ferait de nous immortels; et nous le sommes!
merci exem
amitiés
Loriane
Posté le: 28-04-2014 16:29  Mis à jour: 28-04-2014 16:29
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9069
 Re: Une gare abandonnée
Quelle belle idée, quel joli sujet.
Ces traces des sociétés mortes, ces lieux autrefois fréquentés et devenus déserts !
En te lisant j'ai revu une foule d'endroits qui sont morts, esseulé puis se détruisant d'années en années.
Ce qui me fiche en rogne aussi, c'est cette perte des transports en communs à l'heure où nous pleuvent dessus les injonctions et leçons de morales /
"Pour la vie de la planète ne prenez plus vos voitures "
Oui, OK, très bien mais quoi alors ? il faut ressortir la charrette de grand père sur l'autoroute ?
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...