| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Quand l'aube se lèvera.... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Quand l'aube se lèvera....
Publié par Bacchus le 20-05-2014 04:00:00 ( 987 lectures ) Articles du même auteur



On le disait sorti de la boue, de la fange.
Son gigantesque poing dressé vers les ténèbres
Et déjà foudroyé par un destin funèbre,
Il sut, dès le début, qu'il fallait que tout change.

Il apprit à les craindre et à servir les cieux.
Dès qu'il voulait gémir, la Loi le faisait taire;
Alors, terrorisé, il retournait sous terre
Pour arracher de l'or qui charmait tant les Dieux.

Les millénaires coulaient en éternels combats.
On le faisait bourreau, on le faisait victime.
Il tenait dans sa main le glaive qui opprime
Égorgeant ses égaux en horribles sabbats.

Mais il avait pour lui la grandeur de ses maîtres
Qui lui avaient appris l'honneur et la vertu :
Il faut vite frapper avant qu'on ne te tue.
Si tu meurs au combat, guerrier, tu vas renaître !

Il savait, de ses mains, ériger des châteaux
Et des murs de Titans, visibles des étoiles,
Il savait tisser l'or et la trame des voiles
Dont les chauds alizés emportaient les bateaux .

Et marchant, conquérant, de mépris en défaites,
Le dos toujours courbé, comme le fit son père,
Lorsque descend la nuit, du fond de son repaire,
Il entend, en tremblant, les loups faire la fête.

Quand parfois la colère, emportant sa raison,
Lui fait lever des bras qui pourraient tout raser,
Il croit voir, au lointain, les enfers s'embraser,
Menaçant d'enflammer sa sinistre maison.

Est-il écrit qu'un jour l'homme s'éveillera,
Qu'il tournera ses yeux vers celui qui domine
Et que, sortant des champs, des charniers et des mines,
Il marchera vers lui et qu'il l'écrasera ?

Alors, il surgira de la boue, de la fange,
Son gigantesque poing dressé vers le soleil.
Il n'aura plus la peur pour troubler son sommeil
Et entrera chercher sa charrue dans la grange .


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Kalimera
Posté le: 20-05-2014 14:14  Mis à jour: 20-05-2014 14:14
Semi pro
Inscrit le: 28-04-2014
De: Tokyo, Japon
Contributions: 116
 Re: Quand l'aube se lèvera....
Bravo ! ! ! Ce poème est absolument génial, très impressionant !
Chaque strophe est magnifique, mais je crois que celle que je préfère, c'est l'avant-dernière.
A bientôt de te lire !
Kalimera
maurizioB
Posté le: 20-05-2014 23:20  Mis à jour: 20-05-2014 23:20
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 423
 Re: Quand l'aube se lèvera....
Bonsoir Bacchus, magnifique pour moi
L'homme dans toue sa gloire, l'homme dans toute sa fureur

Amicalement, Maurizio
couscous
Posté le: 21-05-2014 07:39  Mis à jour: 21-05-2014 07:39
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Quand l'aube se lèvera....
Un poème totalement épique ! Une certaine force et puissante s'en dégage avec l'humillité des défaites essuyées par ces hommes qui apprennent de leurs erreurs. Seul le travail est porteur d'avancée. Je vais de ce pas chercher ma charrue dans la grange.

Merci

Couscous
Loriane
Posté le: 22-05-2014 16:33  Mis à jour: 22-05-2014 16:35
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9049
 Re: Quand l'aube se lèvera....
Quelle musique ! quelle magnificence !
C'est un bijou de haut niveau
Du Bacchus sublime, une écriture qui éblouit et un sujet grandiose
Sans passer la brosse à reluire, je te dis comme je le lis, Victor Hugo ne faisait pas mieux.
C'est ainsi !


Citation :
Alors, terrorisé, il retournait sous terre
Pour arracher de l'or qui charmait tant les Dieux.


Citation :
Est-il écrit qu'un jour l'homme s'éveillera,
Qu'il tournera ses yeux vers celui qui domine
Et que, sortant des champs, des charniers et des mines,
Il marchera vers lui et qu'il l'écrasera ?

Je vote oui, l'humanité grandit

Les bassesses de la servitude, la grandeur d'une prévision de sa fin, enfin !
Je le relirai.
Merci pour ce cette belle lecture.
emma
Posté le: 22-05-2014 20:12  Mis à jour: 22-05-2014 20:12
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Quand l'aube se lèvera....
Bonjour,

On retrouve le côté grandiose de "la légende des siècles". Quel texte !
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
48 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 48

Plus ...