| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Bacchus enquète sur les états-dames. - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Bacchus enquète sur les états-dames.
Publié par Bacchus le 22-05-2014 08:30:00 ( 829 lectures ) Articles du même auteur



Dans la petite chambre où, en isolement,
Je n'ai, pour m'exprimer, qu'un index fragile,
J'ai gardé, malgré tout, l'esprit assez agile
Et je me sers de l'un, ou des deux, par moment....

On le savait rompu à mener les affaires,
Et celles, corrompues, s'accumulant en tas,
Demandant du savoir pour diriger l'état,
Nous laissaient à penser que, lui, saurait le faire.

On le savait rétif à freiner ses ébats,
Mais l'esprit tolérant d'une coquine France
Savait, depuis toujours, supporter ces errances
Et pouvait séparer les formes de combats.

Dans ce pays lointain où toute procédure
Peut demander parfois de nombreuses années,
Comment ne peut-on pas se trouver étonné
Qu'en quelques brefs instants on ait la dent si dure ?

On le savait rompu à gérer ses amours,
Et sous les ciels-de-lit de notre douce France,
Tout cri s'en échappant n'étant pas que souffrance,
Rien n'empêchait qu'après il fasse ses discours.

On le savait rétif à gérer la nation,
On ignorait encor s'il tenait ses promesses,
Mais on peut être athée et aller à la messe
Et changer de curé sans y faire attention.

Un autre Président de sa vie nous fait don.
L'immense mausolée tend à manquer de place.
Aurions-nous sous la main l'as que nul ne remplace ?
Mais ho ! Je n'ai rien dit, puisque nous attendons.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
EXEM
Posté le: 22-05-2014 16:46  Mis à jour: 22-05-2014 16:46
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Bacchus enquète sur les états-dames.
Poème qui ne chante pas mais parle. Et parle Haut! Bravo.
Loriane
Posté le: 22-05-2014 17:34  Mis à jour: 22-05-2014 17:34
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9118
 Re: Bacchus enquète sur les états-dames.
Bacchus méditations

Pauvre président quel terrible job !
Le coquin humoriste dit que nous avons trouvé un président tout mou.

Citation :
Aurions-nous sous la main l'as que nul ne remplace ?

C'est juste un beau rêve, je pense.
alexis17
Posté le: 22-05-2014 22:49  Mis à jour: 22-05-2014 22:49
Semi pro
Inscrit le: 16-04-2014
De: France, enfin, je crois
Contributions: 135
 Re: Bacchus enquète sur les états-dames.
Texte très drôle, très agréable. Peu à peu on découvre la véritable nature de ton personnage et l'on est plongé dans une "enquête". Le titre est d'ailleurs très bien trouvé !
En tout cas, je suis fan de ce mélange d'humour, d'enquête et de poésie.
Bravo.
Alexis17
Grenouille
Posté le: 24-05-2014 00:18  Mis à jour: 24-05-2014 12:31
Plume d'Or
Inscrit le: 22-01-2012
De: Alsace
Contributions: 317
 Re: Bacchus enquète sur les états-dames.
Hi Hi Hi , merci Bacchus,
Je crois que , hélas, on le cherche l'as ... En attendant on se lasse, pendant que monsieur enlace.!

Contente de ton retour Bacchus

Grenouille
couscous
Posté le: 24-05-2014 05:49  Mis à jour: 24-05-2014 05:49
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Bacchus enquète sur les états-dames.
J'ai la terrible impression que tu parles de quelqu'un en particuluer mais peut-être me vouvoie-je...

Réflexion drôle et coquine !

Merci Bacchus de nous régaler même avec un ou deux doigts.

gros bisous

Couscous
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
28 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 28

Plus ...