| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mes amis - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Mes amis
Publié par malhaire le 28-07-2014 14:10:00 ( 690 lectures ) Articles du même auteur



« L’autre jour, je suis tombé sur cette si jolie phrase ;
Il y a la famille, il y a les amis, puis il y a les amis qui deviennent la famille.

Je n’avais pas été touché par de simples mots depuis bien longtemps.
J’aurai tellement voulu les écrire… ma famille à moi (au sens large du terme) est si petite, si lointaine qu’elle m’a abandonné…
Du coup, je n’ai pas beaucoup d’amis non plus ; je n’ai jamais eu l’habitude d’être trop entouré ou trop aimé. Ce n’est jamais moi qui vais vers les autres et j’ai toujours peur de déranger, de m’imposer. J’ai peur que l’on ne m’apprécie pas, de ne pas être assez intéressant. Je ne viens jamais à l’improviste, hésite à passer un coup de téléphone ou même à envoyer un message, si bien qu’au plus souvent, je crève de solitude…
Qui dans ce monde peut réellement prétendre connaître avec certitude ce que les autres pensent de soi ? Il me faudrait pouvoir m’en moquer.
Alors pour moi, gouverné par la méfiance, qu’il m’est compliqué et douloureux d’être distant et froid, quand au fond, ma véritable nature se veut chaleureusement joviale et grégaire.

Pourtant, malgré tout ça, j’ai tout de même de vrais amis, ou plutôt, une famille qui m’a choisit.
Certains se sont accrochés pour m’entrevoir vraiment et me porter un intérêt que je ne m’explique toujours pas. Ils ont persisté pour me connaître et me garder…
Bien sûr, j’ai certainement tenté de fuir parfois, de tout gâcher aussi, mais certains m’ont apprivoisé durablement.
(Sans raison, ni lien évident pour vous peut-être, il me vient alors à l’esprit cette autre jolie phrase qui dit à peu prés ça ; « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu apprivoises… » Extrait : Le Petit Prince.)
Je voudrais leur rendre hommage.
La vie m’a offert et m’offre encore de merveilleux amis.
Des gens qui m’aiment tel que je suis, souvent bien plus que je ne me suis jamais aimé moi-même.
Je voudrais leur dire que leur amitié est l’une des choses les plus précieuses pour moi, et Dieu sait que je possède aussi peu.
Mes chers amis, je voudrais vous dire aussi qu’au plus souvent, vous me rendez vivant et que la confiance que vous me portez aujourd’hui m’est devenue indispensable.
Je vous remercie d’Etre à mes côtés, de me faire aimer la vie, de m’Apprendre de vous, de faire parfois de moi ce que je n’aurai jamais osé, ou de me faire faire parfois ce que je ne me serai jamais permis…
Il me faudrait vous dire aussi que je ne vous mérite probablement pas, que je ne me sens jamais digne de vous, mais qu’en échange de ce que vous m’apportez, si vous le nécessitiez ou me le demandiez un jour, sincèrement, pour vous, je pourrais faire et donner tout… »

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 28-07-2014 14:15  Mis à jour: 28-07-2014 14:15
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1509
 Re: Mes amis
Je trouve dans ton poème comme un écho
J'écris aujourd'hui , avec l'impression de trouver des semblables
Mes mains parlent
Merci pour la vérité de ton texte .
Louis .
Marco
Posté le: 28-07-2014 15:20  Mis à jour: 28-07-2014 15:20
Plume d'Or
Inscrit le: 17-05-2014
De: 24
Contributions: 699
 Re: Mes amis
Malhaire,

N'en doute pas, tu as bien plus d'amis que tu ne te l'imagines.

Il y a tous ceux qui donnent libre cours à cette main, à cette plume, comme tu viens de le faire, qui évoque les doutes, les malaises et les souffrances ; les mêmes ont peur de ne pas être aimé, de ne pas être compris, De mal faire... ils sont tous proches de toi... écoute...

Ce que tu nous offres, c'est très fort et très touchant, il en restera toujours un écho.
J'en garde un son.

Merci de t'être livré.


Amicalement.
Marco
couscous
Posté le: 28-07-2014 20:09  Mis à jour: 28-07-2014 20:09
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Mes amis
Comme je comprends les sentiments qui t'animent. J'ai moi aussi constitué des liens de coeur avec des personnes et j'en remercie la vie.

Au plaisir Malhaire

Amitiés

Couscous
EXEM
Posté le: 28-07-2014 23:28  Mis à jour: 28-07-2014 23:28
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Mes amis
Malhaire, tu es seul entouré de ceux qui t'aiment. L"orée est ta maison, ta famille, notre famille, la tienne et celle de tous ceux qui te lisent et qui te disentt " Nous t'aimons, non seulement parce que tu es une personne digne de notre affection mais parce que nous aussi, nous t'avons !
Loriane
Posté le: 29-07-2014 15:41  Mis à jour: 29-07-2014 15:41
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9083
 Re: Mes amis
Encore un de ses textes qui fait vibrer, qui en parlant d'un, en fait, parle de tous.
Quel bel accompagnement de vie que cette naissance lente mais solide de la " famille de coeur ", celle qui nous guérit du vide de l'isolement, celle qui nous fait découvrir la simple bienveillance qui fait grandir.
Cette famille dans les yeux de laquelle on se découvre et développe notre vérité, notre richesse.
Celle qui nous déshabille d'une enfance rude qui nous a laisser dans le doute et la peur de l'autre, qui nous apprend à nous regarder sans la crainte des jugements malveillants.
Tu parles si bien de nos sottes reculades, de nos doutes qui nous séparent de ceux qui nous ont choisi.
Citation :
Il me faudrait vous dire aussi que je ne vous mérite probablement pas,

Je n'aime pas du tout ce genre de pensées, pourquoi douter du jugement des autres ? sont-ils si sots pour mal choisir, mal nous deviner ? Ne nous on-t-ils pas choisi librement pour ce que nous valons ?
Que ce texte est beau, chaud et universellement humain.
Très belle lecture, Malhaire.
Merci
malhaire
Posté le: 30-07-2014 07:29  Mis à jour: 30-07-2014 07:29
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De:
Contributions: 335
 Re: Mes amis
Merci, pour vos messages. Difficile d'envisager l'amitié via internet, et pourtant...
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...