| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Orages et desespoir - Poèmes - Textes
Poèmes : Orages et desespoir
Publié par Athéna le 21-08-2014 12:51:02 ( 733 lectures ) Articles du même auteur



Orages et désespoir

Il se fait bien tard sur ce visage effleuré par de nombreux orages
Les reflets du miroir ne sont plus aussi bienveillants
Elle voudrait pouvoir rattraper les heures paisibles, elle peste, elle enrage
Il est tard, si tard, trop tard ? Passent trop vite les ans.

Laissez là votre désespoir, Madame, ce n’est que du vent !

Si ces souvenirs ancrés trop profondément sur votre face
Sont les témoignages ennemis de vos innombrables et périlleuses odyssées
Ils dessinent tout doucement l’empreinte de votre âme en vous offrant d’autre grâce
Et vous embarquent allègrement vers les voies de la sagesse et de la sérénité.

N’est-ce pas là l’essentiel ?

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 21-08-2014 15:10  Mis à jour: 21-08-2014 15:10
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1578
 Re: Orages et desespoir
Que oui !
Miroir, mon bon miroir..!
Vieillesse ennemie ? Que nenni ! L'âme grandit .
Merci Tytoalba .
emma
Posté le: 23-08-2014 19:42  Mis à jour: 23-08-2014 19:42
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Orages et desespoir
Je suis sensible à cette belle composition toute en délicatesse.
Amitié,
Athéna
Posté le: 23-08-2014 20:53  Mis à jour: 23-08-2014 20:53
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Orages et desespoir
Merci Emma
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
45 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 45

Plus ...