| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Les vide-greniers. - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Les vide-greniers.
Publié par Bacchus le 26-10-2014 00:31:19 ( 1070 lectures ) Articles du même auteur



Sur les vide-greniers, parfois, je sens venir
Comme une nostalgie de lointains souvenirs.
Ces tristes débarras me mettent mal à l'aise,
Au milieu des objets pleins d'histoires, qui se taisent.

On brade les aïeux, éventant des secrets
Ayant passé leur vie dans des tiroirs discrets ;
Et les voir étalés sur de douteuses bâches
Me laisse un goût amer qui m'attriste et me fâche.

Il portait redingote, elle, vertugadin
Et posaient, ignorant leur funeste destin,
Ne sachant pas qu'un jour, égarés dans les cieux,
On ne les verrait plus, même en baissant les yeux.

Tant de vies étalées, en objets et dentelles,
De tableaux d'amateurs, oubliés des modèles
De jouets défraîchis, figés de lassitude,
Qui reviendront encor mourir de solitude.

Les marchands, animés d'une fausse gaieté,
Vous bradent leurs hivers et leurs plus beaux étés.
Quelques sous, presque rien : ils regardent partir
Un peu de leurs amours et de leurs souvenirs.

Il est, dans un vieux livre, une âme qui sommeille,
Le regard d'un enfant qui lit et s'émerveille,
Et l'odeur d'un bouquin, quand je l'ai effleuré,
Me laisse, en m'éloignant, un parfum de regret.

En ai-je vu passer, des objets inutiles
Qui n'ont jamais servi, parce que trop futiles,
Qu'il nous fallait avoir, et ce, absolument,
Finissant au grenier presque directement.

Lorsque le soir venu, que tout, remis en caisses,
Que traîne un peu partout tout ce que l'on délaisse,
Dans le coin des poubelles, semblant surmenées,
On voit rôder des gens voulant tout emmener.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 26-10-2014 10:39  Mis à jour: 18-01-2015 18:02
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1529
 Re: Les vide-greniers.
Mon cher Bacchus, que voila une belle envolée contre les brocantes qui fleurissent dans nos villes et nos campagnes

Je suis d'autant plus d'accord avec toi, que si l'on doit se séparer des vieilles choses ,j'ai peur ,de devoir, très bientot faire partie de celles ci!!!

Bravo et merci pour cette lecture offerte .

Amitiés de Touraine .

PS:envoie moi un peu de ton soleil!!!!!!
couscous
Posté le: 26-10-2014 15:06  Mis à jour: 26-10-2014 15:06
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Les vide-greniers.
Je suis un peu fétichiste et c'est pour cela que je conserve beaucoup et même trop ! Ces objets qui ont vécu près de nous pendant longtemps ont parfois une part de nous. Les abandonner, c'est effacer un peu de son passé.

De magnifiques évocations, tu sais toujours comment toucher là où c'est vrai.

Merci mon ami

Bises

Couscous
EXEM
Posté le: 27-10-2014 15:45  Mis à jour: 27-10-2014 15:45
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Les vide-greniers.
C'est exactement ce que je ressens. Si bien dit que j'en ai eu des des visions. Et puis aussi l'odeur, le parfum d'une malle pleine de souvenirs. Oui.
Je cite ce quatrain :

"Les marchands, animés d'une fausse gaieté,
Vous bradent leurs hivers et leurs plus beaux étés.
Quelques sous, presque rien : ils regardent partir
Un peu de leurs amours et de leurs souvenirs."



C'est si vrai ! J'en ai eu moi-même l'expérience. C'est affreux.
Ce poème est excellent à tous points de vue. Les mots nous touchent au travers des vers qui forment un nuage qui sent le cette odeur particukière du grenier. Bravo.
emma
Posté le: 28-10-2014 15:32  Mis à jour: 28-10-2014 15:32
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1494
 Re: Les vide-greniers.
Comme quoi, les caractères sont bien différents :
ce qui aux yeux de certains peut sembler sinistre, est source de joie pour d'autres : je ne fais pas souvent les brocantes, mais il m'arrive d'acheter des affaires de seconde main et c'est toujours un plaisir pour moi que de redonner une seconde jeunesse à des objets qui n'avaient plus leur place chez d'autres. Je vois cela comme ma façon de lutter contre le gaspillage...
Athéna
Posté le: 28-10-2014 16:23  Mis à jour: 28-10-2014 16:23
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Les vide-greniers.
En effet celà dépend des caractères de chacun..
Bacchus, c'est exactement celà
"..On brade des aïeux éventant des secrets...."
Mes aïeux ne sont pas à brader...je suis moi-même assez fétichiste et j'essaie de transmettre leurs souvenirs à mes enfants
J'ai adoré votre poème...
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
36 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 36

Plus ...