| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Eloge du croissant - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Eloge du croissant
Publié par Athéna le 15-12-2014 05:30:13 ( 822 lectures ) Articles du même auteur



Eloge du croissant



Qui ne connait pas cette viennoiserie ?
Qui ne tressaille pas d’envie en le découvrant auréolé d’effluves enivrantes….. ?
Plusieurs légendes courent sur son origine, tout a été dit sur ses bienfaits ou ses méfaits….
Alors pourquoi vous en parler encore ?

C’est Noël !!!!!!

Celui dont je vais s tenter de vous parler est unique…….il appartient aux miens, il m’appartient depuis toujours, fait partie de moi, de ce que j’étais, je suis devenue et je serai…
Un patrimoine unique
C’est à 8 ans que ma chère grand-mère me fit rentrer dans le monde sacré de la mignardise
Sacré, il l’était pour cette femme qui détenait un réel don de la réception
Ne rentrait pas dans son monde n’importe qui, il fallait montrer patte blanche
Je dois vous avouer que l’approche n’a pas été facile, imaginez un chef d’œuvre que vous avez admiré et qu’un artiste vous offre de copier, le chef d’œuvre est unique, nul ne peut le copier….
Un chef d’œuvre du temps de Noel et pourtant……

L’avenir appartient aux gens qui se lèvent tôt dit-on, c’est un matin de décembre que je fis mes premiers pas….et mon avenir se limitait aux fourneaux pour l’heure.

Avant de prétendre seconder cette artiste, il fallait se soumettre à quelques conditions :
Se laver les mains bien sûr mais ce n’était pas suffisant …encore fallait-il se brosser les ongles attacher ses cheveux et surtout passer à l’inspection…....
Mes mains ont remporté l’examen de passage et voilà tout à coup mes doigts fébriles à l’idée de mêler les ingrédients qui allaient révéler quelques instants plus tard mon ouvrage….un croissant
Et quel croissant celui qui fit rentrer une lueur merveilleuse dans le regard de mon père quand la superbe jeune fille qui allait devenir ma mère lui tendit ses petites douceurs.
Oui nul n’a besoin d’être grand pour marquer les esprits,
Ce croissant est petit et bien fait, enfin il doit l’être….il ne ressemble en rien à son aîné qui a main basse sur tous les étals des boulangeries ….lui qui parcourt le monde, qui fait l’éloge de tous les tables dominicales.
Ils n’ont pas les mêmes valeurs, leur corps n’est pas fait de la même matière, point de beurre qui fait le malheur des artères, nul besoin de farine, non …l’amande en est la reine…des bienfaits surtout.
Amandes mais aussi….
Recette de famille oblige au silence parfois…..vous n’en saurez pas davantage
Quelques préparation plus tard, l’envie incessante de goûter au fur et mesure me taraude …… mais l’œil noir du chef veille et surveille, il fallut enfourner ces pièces …là était le secret du bonheur

« Surveille la cuisson Catherine !!! Ne t’éparpille pas ! Et surtout sors les quand ils sont encore mous, ils durciront ensuite à l’air ! »

La fébrilité toujours présente….quelques minutes plus tard voilà mes croissants qui embaument la petite cuisine, j’attends le verdict avec angoisse, ai-je suivi les conseils éclairés de ma chère grand-mère ?

Peut-être un peu irréguliers…mais elle sourit, elle savoure avec délectation un de mes ouvrages….
C’est ainsi que je suis remerciée….et félicitée….

Noel approchait à grands pas…il fallut se remettre au travail plusieurs fois, quelle chance pour moi !

J’avais 8 ans….

Les années ont défilé, des yeux se sont fermés, mais la recette est restée.

Le temps de Noel est à jamais lié à notre grand-mère, à ses conseils culinaires avisés….à ses croissants aux amandes que chaque table familiale réclame

Je dois vous laisser.....les croissants me réclament dans la cuisine........

Vive le temps de Noël !

Vive les croissants aux amandes!



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 15-12-2014 10:12  Mis à jour: 15-12-2014 10:12
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1578
 Re: Eloge du croissant
C'est malin ! Je rêve de croissants et tellement que je viens de publier un poème qui s'en inspire.
Merci pour ce plaisir gustatif.
Ermite.
Anonymes
Posté le: 15-12-2014 11:20  Mis à jour: 15-12-2014 11:20
 Re: Eloge du croissant
Cher Tytoalba,

Ah les croissants aux amandes. Un modeste dessert pour de grands plaisirs culinaires.
Et la confiture d'abricot contenu dans les croissants qui contribue au bonheur de nos papilles.
Sans oublier la symbolique du croissant par le jaune d'oeuf délicatement posé sur ces mignardises ainsi auréolées.
Ah quel beau temps que le temps de Noël.
Merci pour cet enchantement savoureux.

Jacques
couscous
Posté le: 18-12-2014 18:56  Mis à jour: 18-12-2014 18:56
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Eloge du croissant
Il y a bien évidemment croissant et croissant. Rien que de lire ta nouvelle, je salive. C'est cruel de nous laisser imaginer sans pouvoir goûter.

Une tradition familiale à sauvegarder à tout prix.

Merci pour le partage.

Couscous
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
47 Personne(s) en ligne (5 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 47

Plus ...