| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Dis enfin oui - Poèmes - Textes
Poèmes : Dis enfin oui
Publié par lucinda le 28-05-2012 19:40:00 ( 726 lectures ) Articles du même auteur



J'ai écrit cette poésie hier soir pour ma meilleure amie que je considère comme ma sœur.
Qu'en pensez-vous?




Tu es peut-être la plus grande de nous deux
Mais c’est moi qui te protège d’eux

Je t’ai dit de réfléchir avec ton cœur,
Car en te prenant la tête
Tu ne trouves pas ce que tu souhaites
Tu te fais souffrir ma sœur.

Alors je t’en pris
Prends le bon côté de la vie
Sors avec lui
Et vois après ce qui s’en suit.

Je ne veux pas te forcer
Mais je dois l’avouer
Que vous feriez un couple parfait
Si tu lui disais enfin « ouais ».

Je sais que tu ne veux pas tout gâcher
De votre si bel amitié
Mais peut-être que tu ressens
Le même sentiment
Et que tu te mens
Car tu es effrayée
Par ce qui s’est passé,
Mais les temps ont changé.
Le garçon, en face, a évolué
Il t’a avouer qu’il t’aimait
Et que tu étais la seule qui comptait.



Ps: Elle a dit oui cette après-midi.


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
astre
Posté le: 28-05-2012 23:13  Mis à jour: 28-05-2012 23:13
Plume d'Or
Inscrit le: 20-05-2012
De: Neuchâtel(CH)
Contributions: 79
 Re: Dis enfin oui
C'est toujours la fête quand une relation commence et s'ils ont été amis avant c'est d'autant mieux.

De belles relations commence ainsi mais je comprends son point de vue c'est inestimable un ami...

Mais si il a franchi le pas et bien une fois fait l'amitié n'est plus la même.

Nous ne pouvons qu’espérer que cette relation dure

Et que l'amitié ne soit pas tout à fait oubliée car l’amour c’est d’abord une grande amitié.
Loriane
Posté le: 29-05-2012 17:32  Mis à jour: 29-05-2012 22:21
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9074
 Re: Dis enfin oui
C'est bien écrit, oui,
mais voici Lucinda devenue "marieuse"
en revanche ce vers ne va pas :
Et tu te fais du mal à toi même ma sœur
.
Le toi même est lourd.
suggestion : "tu te fais souffrir, ma soeur"

fofotes :
Alors je t’en prit

Alors je t’en prie
lucinda
Posté le: 29-05-2012 21:03  Mis à jour: 29-05-2012 21:07
Plume d'Argent
Inscrit le: 05-04-2012
De:
Contributions: 137
 Re: Dis enfin oui

Pour astre :
Lorsque mon ami à lut votre commentaire, elle a répondu :
"Ah en voilà un qui comprend enfin ce que j'ai ressentit", quand elle devait faire son choix.
Ça l'a beaucoup touché, surtout le :
Citation :
"Nous ne pouvons qu’espérer que cette relation dure "

Nous espérons aussi que ça dure & surtout que leur amitié reste aussi pure. Ils étaient comme frère & sœur et elle a été très présente quand il en avait besoin. C'est là qu'il a ouvert les yeux et vu qu'elle lui plaisait...
Bon assez raconter

Pour Loriane :
Et oui, je me met à faire les entremetteuses
J'ai prit en note les fautes :)

Merci de votre lecture

Lucinda :)
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
65 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 65

Plus ...