| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Désir de rêve - Poèmes - Textes
Poèmes : Désir de rêve
Publié par Jeff111 le 01-02-2015 16:29:05 ( 467 lectures ) Articles du même auteur



Répétition nocturne,le processus onirique commence,je prends doucement congé de moi.Je vois la lune vide.La mort comme le sommeil.Je peux rejoindre le vent,agiter les arbres,je ne suis qu'endormi et je suis furieux.J'essaie en vain d'apaiser mon esprit en survolant des rivières et des montagnes,mais des chants de femmes essaient de m'attirer en des antres mystérieux où des sorciers volent des lambeaux de miel.Le rêve me protège de l'éveil.Des funambules dansent sur un arc-en-ciel,ils semblent plein d'avenir mais leur passé est devant eux.Des esprits aux intentions troubles déambulent devant des bancs de pierre,une berge prometteuse m'apparaît,je m'y installe.L'endroit est baigné d'une clarté chaleureuse,j'avance,silencieux,qu'y a-t-il au bout?Quelqu'un me tend une main,"je suis ton souvenir" me dit une voix.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
mafalda
Posté le: 02-02-2015 14:00  Mis à jour: 02-02-2015 14:00
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 836
 Re: Désir de rêve
Bonjour, ton poème est très beau, apaisant. Tu devrais peut être le présenter d' une autre façon, c' est à dire moins entassé. Non?
Mes amitiés.
maurizioB
Posté le: 03-03-2015 19:23  Mis à jour: 03-03-2015 19:23
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 426
 Re: Désir de rêve
Saaalut!!!

Jooolie!!!

Tu dois avoir tellement de choses à dires

Prends juste le temps de les écrires...

Beau poème, merci!!!
Loriane
Posté le: 03-03-2015 23:13  Mis à jour: 03-03-2015 23:13
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9120
 Re: Désir de rêve
Ce poème est bien agréable, la poésie qui s'en dégage est teintée de mystère cela fait un joli mélange.
Sur la forme tu dois aérer et soigner la ponctuation qui est la respiration de tes mots.
N'hésite pas à aller à la ligne et à laisser une espace après chaque virgule et chaque point.
Comme :
Répétition nocturne, le processus onirique commence, je prends doucement congé de moi.
Je vois la lune vide. La mort comme le sommeil.
Je peux rejoindre le vent, agiter les arbres, je ne suis qu'endormi et je suis furieux.
J'essaie en vain d'apaiser mon esprit en survolant des rivières et des montagnes, mais des chants de femmes essaient de m'attirer en des antres mystérieux où des sorciers volent des lambeaux de miel.
Le rêve me protège de l'éveil. Des funambules dansent sur un arc-en-ciel, ils semblent plein d'avenir mais leur passé est devant eux.
Des esprits aux intentions troubles déambulent devant des bancs de pierre, une berge prometteuse m'apparaît, je m'y installe. L'endroit est baigné d'une clarté chaleureuse, j'avance, silencieux, qu'y a-t-il au bout ?
Quelqu'un me tend une main, "je suis ton souvenir" me dit une voix.

Tu mets en valeur tes images, tes mots, et surtout, tu offres plus de confort à tes lecteurs.
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
53 Personne(s) en ligne (3 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 53

Plus ...