| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Pourquoi? - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Pourquoi?
Publié par Athéna le 01-03-2015 18:30:00 ( 662 lectures ) Articles du même auteur



Tytoalba n ‘est plus, elle a déployé ses ailes pour s’envoler vers des cieux qui ne sont plus loriens
Pourquoi a –t -elle été muette si longtemps et pourquoi donc veut-elle disparaitre ?
Elle aimait voler de tous côtés à votre rencontre, ce n’étaient bien sûr que de petits vols, fragiles mais volontaires.
Vous, vous avez accès à des hauteurs insoupçonnées, hauteurs qu’elle n’aura jamais pu atteindre.
Tytolaba aurait voulu se faire un nom, un autre se l’est fait ….utilisé pour une autre cause qui n’est pas la sienne elle ne voulait pas interférer dans le déploiement des ailes de son congénère
Hum !!!!!

Pourtant, elle n’est pas très sage
Au milieu de son errance, de son silence, en songe, surgit la déesse Athena aux yeux pers, une petite chouette l’accompagnait, la divinité semblait lui tendre les bras, en lui disant :
« Ma sagesse je t’envoie pour t’aider dans ton désarroi »
Peu à peu les effluves de la nuit s’évaporèrent …..la déesse s’est enfuie mais son nom resta gravé dans mon esprit.

J’ai laissé Tytoalba s’envoler doucement….en lui promettant que je ferai tout pour la remplacer avec une autre plume, peut-être plus volontaire, plus guerrière…

Au revoir Tytoalba de l’orée, Athena espère être la bienvenue.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Ermite
Posté le: 01-03-2015 18:35  Mis à jour: 01-03-2015 18:35
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1578
 Re: Pourquoi?
Au revoir Tytoalba
Et bienvenue à Athéna, dans l'attente de ta plume ...
Tel un phénix, tu renais de.tes cendres.
Au bonheur de te lire à nouveau.
Ermite
Athéna
Posté le: 01-03-2015 18:56  Mis à jour: 01-03-2015 18:56
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Pourquoi?
Merci Ermite

Athena....
Loriane
Posté le: 01-03-2015 21:00  Mis à jour: 01-03-2015 21:00
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9153
 Re: Pourquoi?
Athéna, ne nous fera jamais regretter Tytoalba.
Notre chouette divine a l'oeil du lynx et reste dans les hauteurs qui ouvre l'horizon.
La belle déesse est régénérée.
Merci.
Istenozot
Posté le: 01-03-2015 22:41  Mis à jour: 01-03-2015 22:41
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2088
 Re: Pourquoi?
Chère Athéna,

Je me demandais mais où avait donc disparu la Dame Blanche, l''Effraie des clochers (Tyto alba). Par quoi donc avait-elle été effrayé ou simplement son vol nocturne l'avait-elle simplement éloigné momentanément?

Je la crois attachée aux symboles, d'un symbole à l'autre.
D'une chouette à l'autre. Dieu que c'est chouette, la Chevêche d'Athéna ou la Chouette chevêche.
Cela me paraît très sage pour accompagner Athéna!

Une chouette est morte, vive la chouette.
Tiens, je vais toucher la chouette posée délicatement sur le côté de l'église Norte Dame à Dijon, en espérant avoir le bonheur de lire encore et toujours Athéna.

Avec de très belles pensées dont je vous laisse délimiter les contours.
Et merci pour ce beau texte.

Jacques
Athéna
Posté le: 02-03-2015 07:44  Mis à jour: 02-03-2015 07:45
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Pourquoi?
Merci Loriane..merci Istenozot

Belle et lumineuse journée!

La guerrière
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
55 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 55

Plus ...