| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Etranger - Poèmes - Textes
Poèmes : Etranger
Publié par lucinda le 01-06-2012 08:20:00 ( 973 lectures ) Articles du même auteur



Ce matin, je suis tombée sur une ancienne poésie que j'avais écrite pour un devoir, il y a trois ans. Je devais faire une poésie sur un de portrait d'Arcimboldo.
A ce devoir j'avais eu 8/10. Et vous, combien me donneriez-vous.
Bonne lecture les rêveurs.


La beauté d'une personne n'est qu'illusion
Car derrière un laid, peut se trouver du bon
Comme derrière ce qu'on appelle perfection
Peut se dévoiler une abomination

L'homme qui a un nez ressemblant à une grande poire
Sera peut-être celui qui nous redonnera espoir
Il faut juste y croire et de ses yeux, le nouveau monde voir.

Le voir ainsi, peut nous faire pouffer de rire
Lui, qui le long du cou a un collier de fleurs
Et une différence à faire fuir.

Ô toi hideux et mystérieux étranger
Seul ton physique me dérange.
Ta philosophie me fait tant vibrer
Que j'en n'oublie que tu n'es ange


Cf : portrait d'Arcimboldo.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Bacchus
Posté le: 01-06-2012 10:00  Mis à jour: 01-06-2012 10:00
Modérateur
Inscrit le: 03-05-2012
De: Corse
Contributions: 1186
 Re: Etranger
Ton personnage va interesser Loriane et son intérèt pour les cinq légumes par jour ( pour le moment, elle en est à cinq grosses pastèques.)
Pour ta poèsie, compte tenu de l'âge que tu avais il y a trois ans, je te donnerais sept.
Je te retire un point car Arcimboldo méritait mieux que des vers moqueurs, considérant l'investissement qu'il faisait en achat de légumes à une époque où on ne jouait pas avec la nourriture !
Loriane
Posté le: 01-06-2012 12:36  Mis à jour: 01-06-2012 12:36
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9072
 Re: Etranger
Je suis une fan (pour pas dire une gourmande) d'Arcimboldo.
Je t'aurais mis "9" parce que vu ton âge je trouve que c'est très bon.
J'aime la réflexion que tu as mis derrière le propos., et tu avais fait un bon travail sur les phrases.

Mais si tu peux enlever les fofotes c'est mieux :

La beauté d'une personne n'est qu'illusion
Car derrière un laid, peuT se trouver du bon
Comme derrière ce qu'on appelLE perfection
Peut se dévaler (dévoiler)une abomination
Le voir ainsi, peuT nous faire pouffer de rire

Ce que nous fait voir Arcimboldo est que nous ne sommes pas qu'une forme mais un arrangement de formes qui est complexe.
c'est vrai que j'essaie, comme on nous le conseille de manger 5 à 7 fruits ou légumes par jour moi je ne peux pas :
après la première pastèque j'ai plus faim.
modepoete
Posté le: 01-06-2012 13:08  Mis à jour: 01-06-2012 13:08
Plume d'Argent
Inscrit le: 08-02-2012
De: Dombasle sur Meurthe
Contributions: 734
 Re: Etranger
Je ne connais pas ce personnage
mais ce que kje puis dire
ce n'est pas la beauté physique de l'humain qu'il faut regarder mas la beauté de son âme de son esprit.
il en va aussi et ainsi de l'amour

car ce n'est pas ton nez qui t'offrira ta gentillesse , ton humilité, ta bonté; ton altruisme, ton charisme

amitié poétique


modepoete
emma
Posté le: 10-06-2012 14:46  Mis à jour: 10-06-2012 14:46
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Etranger
... Pour ma part, je me demande comment on peut noter la poésie. C'est bien le problème de l'école où il faut vraiment mettre des notes partout.

J'aime beaucoup la dernière strophe qui est bien menée et qui conclut bien ton poème :

Ô toi hideux et mystérieux étranger
Seul ton physique me dérange.
Ta philosophie me fait tant vibrer
Que j'en n'oublie que tu n'es ange
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...