| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mirage panoramique - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Mirage panoramique
Publié par mercier le 02-03-2015 17:32:38 ( 851 lectures ) Articles du même auteur



Mirage Panoramique

Tu as l'épithète lente
Quand tu touches la terre
Dont les ombres
Comblent les lucioles discrètes et les djinns attristés;

Tu as l'épithète agile
Quand tu regardes le ciel
Bruissant de fièvres nocturnes
Et d'altières insouciances;

Tu as l'épithète musicale
Quand tu savoures la brume des souvenirs
Que les nuages
tressent en nattes solaires
Sur le bois précieux de ta harpe pluvieuse;

Tu as l'épithète joueuse
Quand tu dérives
A la suite des glaciers argentés
Rappelant au vent
Que de sa magie cédillant les soupçons
Nait une écume et un rythme!

Tu as l'épithète océane
Quand tu prie le soleil
Ramifiant ses orages
En ramures altières
Conversant le long des chemins enchantés;

Tu as l'épithète rare
Quand tu libères les énigmes
paraphées de lunaires arabesques:
ces rumeurs souriantes s'en vont
créer des virgules d'envie
Au pays des hirondelles;

Tu as l'épithète mémorielle
Quand tu devines mes pensées
Au fond des yeux d'étoiles églantines
Dont les soupirs s'enroulent
En spires inquiètes
Au large de discrets camaïeux;

Tu as l'épithète souriante
Quand tu soulignes d'agates-en-réseau
L'étoile du Nord
Dont les équinoxes se mêlent aux palabres
d'autres astres furtifs;

Tu as l'épithète brumeuse
Quand , au fond des forêts digitales,
Tapissées d'abeilles
Tu annonces la venue
De songes délicats;

Tu as l'épithète bleue
Quand l'aube
Ouvre ses gammes aux romances
De lacs lointains
Moirés de fragrances symphoniques;

Tu as l'épithète frondeuse
Quand enfin tu te poses
Sur la corolle d'un monde intérieur
A connaître;




28/ 02 /1 et 2 Mars 2015




Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
35 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 35

Plus ...