| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Avant - Poèmes - Textes
Poèmes : Avant
Publié par maurizioB le 20-03-2015 03:00:00 ( 760 lectures ) Articles du même auteur



Avant je dormais dans un grand lit
J'ouvrai les yeux, tu étais près de moi
J'avais un foyer, non pas grand
Mais il était à nous
Si j'étais triste, il me suffisait de te regarder
Je retrouvais le sourire
Avant si j'étais fatiguer, simplement t'écouter
Et je reprenais courage
En toi, je puisais ma force

Avant j'avais quelques projets
Ho, pas des tonnes! Mais ils étaient à nous
J'avais une raison, de me lever et de vivre
Je savais pourquoi, il me fallait rentrer chez nous
Avant il n'était nul besoin d'être cent
pour faire la fête ou passer une délicieuse soirée
Si tu ne tenais plus en place
Tu emplissais la maison de musique et de chants
Les voisins nous entendaient

Avant j'aurais pu conquérir le monde
T'offrir la lune et ses étoiles
Tu étais avec moi, tout me semblait facile
Tout me paraissait possible
Avant je croyais que ma vie, avait enfin un sens
Mais tout celà, c'était avant
Maintenant,tu n'es plus là...






Maurizio,














Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
EXEM
Posté le: 20-03-2015 14:45  Mis à jour: 20-03-2015 14:45
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Avant
Hello Maurizio ! Grande joie de te revoir et de te lire.
Poème lourd de remords et de regrets. J'ai aimé cette strophe :

Avant j'avais une raison, de me lever et de vivre
Avant je savais pourquoi, il me fallait rentrer chez nous
Avant il n'était nul besoin d'être cent
pour faire la fête ou passer une délicieuse soirée
Avant,si tu ne tenais plus en place
Tu emplissais la maison de musique et de chants
Les voisins nous entendaient


Poème qui crée un grand vide après la lecture. On se sent ravagé. C'est la complainte du passé. La tristesse du present.
maurizioB
Posté le: 21-03-2015 02:39  Mis à jour: 21-03-2015 02:39
Plume d'Argent
Inscrit le: 02-03-2014
De:
Contributions: 426
 Re: Avant
Hééé bien à toi, ami EXEM

Merci à toi pour tes mots si doux et gentils
Oui, j'ai écrit celui ci après avoir entendu un soir un ami me parler de ses " petits" soucis de couple.

Pour moi, il y a un peu trop " d'avant... ", mais je l'ai écrit ainsi

Encore merci à toi, amicalement

Maurizio,
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
42 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 42

Plus ...