| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Pays Noir - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Pays Noir
Publié par EXEM le 16-04-2015 22:54:58 ( 477 lectures ) Articles du même auteur



Pays noir ! La nuit est un pays noir. Les rares habitants de cet empire
mystérieux vont, les épaules arrondies par le poids de l'atmosphère
ténébreuse où baigne leur conscience. Pays noir ! Leurs bras sont longs, et
leurs mains, agiles : mutation de l'homme dans ce milieu propice. Pays
noir !
On ne peut y voir, ni les fronts ridés, ni la couleur du cheveu, ni la
forme du sourcil, ni la courbe du nez. Pays noir ! Les yeux sont éteints.
Seules, les étoiles brillent. Pays noir ! Les corps sont froids, les âmes,
consumées. Pays noir ! On ne se voit pas. On se devine, On se sent. On
s'ignore. On s'aime avec crainte. On se craint avec respect. Pays noir !
Jungle. Désert. L'animal n'y est pas discernable de l'être humain. Les
ombres filent, glissent et se frôlent. Pays noir ! Pays de fantômes. Pays
noir !
La nuit ! Pays noir ! Mon pays !

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Marco
Posté le: 17-04-2015 09:43  Mis à jour: 17-04-2015 09:43
Plume d'Or
Inscrit le: 17-05-2014
De: 24
Contributions: 694
 Re: Pays Noir
Ton pays est aussi le mien, c'est un pays de silhouettes indéfinissables
qui se frôlent, c'est un no man's land d'âmes égarées et d'esprits incompris.


Mais, dans ce Pays Noir, il y a une petite lumière dans Ton esprit, EXEM,
qui s'appelle Poésie.
Tu es un merveilleux "serviteur" de la Poésie, mon ami !


Bise
Marco
VikThor
Posté le: 17-04-2015 10:34  Mis à jour: 17-04-2015 10:34
Régulier
Inscrit le: 26-06-2012
De:
Contributions: 43
 Re: Pays Noir
dans cette nuit il n'y a plus de différences... chacun est égal dans le néant... le début d'une résurrection? en tout cas le noir sied à tous, en particulier à ces mots qui éclairent dans cette obscurité... très beau...
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
38 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 38

Plus ...