| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Le marchand, le Perroquet et la Dinde. - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le marchand, le Perroquet et la Dinde.
Publié par EXEM le 28-05-2015 04:28:52 ( 601 lectures ) Articles du même auteur



Salamai, un beau jour, de passage au Bazar,
Remarqua sur la Place un perroquet d'Asie,
Qui, ayant de la Jungle, survécu le hasard,
Se retrouvait captif du vieux marchand Sassi.

D'un naturel curieux, Salamai s'approcha,
Puis, sur un digne ton, digne d'un grand Pacha,
Il s'enquit sur le champ du prix du perroquet,
Et fut surpris du prix que cet oiseau coûtait.

À moitié indigné, et à moitié tenté,
Son esprit aussitôt se mit à cogiter.
Très bientôt une idée lui traversa la tête,
Il pouvait, lui aussi, vendre une de ces bêtes !
C'eût bien été le Diable, s'il n'eût pas réussi
Dans ce même négoce où florissait Sassi.

Le lendemain matin il revint au marché,
Tenant entre ses mains, une dinde attachée.
Il choisit un endroit éloigné de Sassi
Et, avec sa volaille, sur le sol il s'assit.

Les mains en porte-voix, alors, il entama :
« Ô toi, noble seigneur ! Ô toi, Reine Fatma !
Pour cent ducas en or, ce trésor est à toi ! »

A ces mots-ci, Sassi, accourt et dit ceci :
« Salamai, mécréant ! Vagabond ! Hors-la-loi !
Comment oses-tu donc mettre les pieds ici
Pour y vendre un oiseau, du nez au cou, ridé,
A un prix aussi haut que mon psittacidé ?!

- Tout doux ! mon bon ami, Salamai répondit.
Je ne mérite guère le vil nom de bandit,
Qui te siérait, à toi, certainement bien plus,
Pour vendre au même prix ton Jacquot bien moins beau
Que cet ange du ciel qui t'a autant déplu !

- Par Allah ! ne sais-tu que mon précieux oiseau
Sait parler comme un homme ? Sassi lui répliqua.

- Vraiment, la belle affaire ! L’autre lui rétorqua.
S'il parle comme un homme, ma dinde, sur mon âme !
Vaut le double de lui : elle crie comme une femme ! »

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
AhmedAmila
Posté le: 29-05-2015 22:07  Mis à jour: 29-05-2015 22:07
Régulier
Inscrit le: 04-03-2014
De:
Contributions: 58
 Re: Le marchand, le Perroquet et la Dinde.
Quelle fin ! J'ai adoré. Merci pour le partage.
Amitiés,
AA.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...