| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Voulez-vous coucher avec moi? - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Voulez-vous coucher avec moi?
Publié par Athéna le 06-06-2015 08:20:00 ( 695 lectures ) Articles du même auteur



C’est aussi une chanson……..
Française …..La France s’exporte aussi…loin, très loin….en pleine Vallée de la Mort …C’est là que je l’ai entendue la dernière fois…il y a un siècle…non il y a un an….
Les dames de l’air, même un peu éraflées par le temps, exercent à jamais une excitation auprès de la gent masculine, surtout quand elles se font rares dans un motel en plein désert, l’œil est aux aguets, la parole se libère, la voix ondule. L’instinct est fort.
« Voulez-vous coucher avec moi ? »

Coucher ? Dormir….dormir…le lit
Ce sont des mots qui me sont précieux…
Seule, c’est pas mal du tout…avec……je laisse libre cours à la réponse qui vous siéra le mieux.
Je ne m’étendrai pas davantage sur ces instincts croustillants, nous avons beaucoup ri, mes amies et moi, non, je vais vous proposer de vous étendre sur un lit.

Combien de fois ai-je rêvé de cet espace de repos merveilleux où sous les oreillers se cachent mes rêves d’enfant !
Le travail acharné que nous faisons, les uns les autres valent bien quelques heures dans un océan de plumes. Votre lit vous appartient, vous le possédez et il vous possède également.
Vous l’habillez de belle manière, vous lui changez son habit de lumière très souvent, il doit être parfait, le lit peut dévoiler tous les secrets, le lit n’est-il pas le meilleur des lieux de rendez-vous ?
Il est à vous…

Une dame de l’air, elle, a la chance d’avoir plusieurs lits… N’est ce pas merveilleux ?
Non cela ne l’est pas toujours.
La chance ? Elle partage son lit. Non, pas de détails croustillants vous ai- je dit, Elle le partage, certes oui….comme elle partage souvent sa chambre avec plusieurs personnes… mais pas en même temps, vous qui voyagez souvent, qui vous éloignez de votre couche favorite, vous savez bien de quoi je parle

Le lit d’hôtel, lui aussi a ses secrets

Oui nous le partageons avec d’autres, mais il devrait être vierge du passage des émois qui s’y sont exprimés…
Les années passées à voyager m’ont ouvert les yeux et, ont freiné la confiance que j’entretenais auprès de ces lieux de luxe qui font rêver toutes les lolitas, starlettes et autres midinettes.
Le lit, lui qui a été parmi mes rêves les plus fous est devenu au fil des années d’aviation un objet d’irritation
Au lieu de le magnifier, de le vénérer,de lui donner toutes les qualités nécessaires pour guérir mes fièvres, j’ai appris à détester son corps….il vous semble si attrayant avec ses jetés raffinés
Un dessus superbe

Il invite à la délectation avec ses draps soyeux et parfumés
Un dedans magnifique
Mais dessous comment est-il ?
C’est ici que siège l’objet de mon ressentiment
Rien n’excitant et souvent affolant

Sur un lit, dans un lit, mais dessous ?

La terre est basse je vous l’accorde, n’avez-vous jamais porté vos yeux un peu plus bas que ces jolis drapés qui cachent de vraies misères ?
Vous devriez
Il y a là la vie des êtres qui s’y loge…..restes d’une soirée arrosée, d’étreintes endiablées, sans parler de petits êtres vivants qui croustillent, eux, quand nous les écrasons.

Et parfois il y a davantage…..petits êtres vivants ? Grand aussi….

Sur un lit on s’allonge, dans un lit on se délecte….et dessous ?
Point de poésie.

On ne nous ménagerait donc plus dans les hôtels serait-ce aux clients de faire le ménage ?

Voulez-vous coucher avec moi ?

Avant d’être sans dessus dessous, je regarde dessous

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Donaldo75
Posté le: 06-06-2015 10:43  Mis à jour: 06-06-2015 10:43
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 1107
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
Ahah, c'est un texte qui casse le mythe, autant celui de l'hôtesse de l'air que du nomade.
Moi, je n'ai jamais travaillé dans le transport aérien mais j'ai passé une grande partie de ma vie professionnelle dans les avions à jouer au consultant à Boston, Madrid, Rome ou Berlin, bref loin de la Place de la Nation où j'habite. Et je peux dire une chose, Athéna: tu as diablement raison !
Merci pour ce texte !
Donald
Athéna
Posté le: 06-06-2015 11:21  Mis à jour: 06-06-2015 11:21
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
Merci Donaldo75

Lit d'appoint, ou lit d'apport, lieu de rêves , d'échanges ou lieu de ressource, le lit est à observer sur plusieurs angles ..c'est tout

Il faut toujours rêver.....il fait toujours rêver...le mythe
Belle et lumineuse journée!

Athéna
Ermite
Posté le: 06-06-2015 14:25  Mis à jour: 06-06-2015 14:25
Plume d'Or
Inscrit le: 31-03-2014
De:
Contributions: 1578
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
" Comme on fait son lit, on se couche".
Il y a des moments, je laisse le mien défait, mais je finis toujours par bien me coucher.
D'autres fois, je rêve d'un lit, avec simplement un édredon : c'est plus simple pour bien faire un lit.
Quant à ce qu'il y a sous mon lit : va savoir ! peu être des fantasmes.
Merci Athéna
Sur ce, je vais prendre un peu l'air.
Ermite.
Loriane
Posté le: 06-06-2015 19:11  Mis à jour: 06-06-2015 19:11
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9153
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
C'est difficile de laisser sa peau en contact avec un lieu dont la propreté est douteuse, sous les lits il y a les gentils moutons. Quoique dans les hôtels aujourd'hui ont ne voit plus guère le dessous.
Le lit, Ah! le lit !!!!

fofotes :
Citation :
Je ne m’étendrais pas davantage

Je ne m’étendrai pas davantage
Citation :
sans parler de petits êtres vivants qui croustillent, eux, en les écrasant.

? en écrasant qui ? quoi ?
Citation :
j’ai appris détester son corps

J'ai appris à

Sur la typographie attention, toujours laisser une espace derrière la virgule;
Citation :
mais pas en même temps, vous qui voyagez souvent, qui vous éloignez de votre couche favorite, vous savez bien de quoi je parle

mais pas en même temps, vous qui voyagez souvent, qui vous éloignez de votre couche favorite, vous savez bien de quoi je parle
Athéna
Posté le: 06-06-2015 20:52  Mis à jour: 06-06-2015 20:52
Plume d'Or
Inscrit le: 10-07-2014
De: vignes de la pettie fin
Contributions: 407
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
Merci Loriane pour toutes ces remarques

J'ai un gros défaut, parmi bien d'autres d'ailleurs : je fais tout trop vite...

"Je ne m ' étendrai.pas .." bien sur

"sans parler des petits êtres qui croustillent quand nous les écrasons" évidemment

"J'ai appris à ...."

Tête en l'air que je suis !

Pour le reste..sans aucun doute

Merci Loriane pour ces remarques....

Belle soirée

Catherine
a-encre
Posté le: 07-06-2015 10:00  Mis à jour: 07-06-2015 10:00
Aspirant
Inscrit le: 07-05-2015
De: Eaubonne
Contributions: 40
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
Les dames de l'air connaissent-elles donc les wagons-lits ? Plutôt que des wagons de lit.

Une réflexion intéressante sur ces lits éphémères, comme des rencontres.

Effectivement on parle toujours de dessus de lit de draps de lit, mais de dessous, autres que les dames portent, point. Le dessous reste un mystère.

Pati Labelle reste dans ma mémoire
couscous
Posté le: 07-06-2015 14:46  Mis à jour: 07-06-2015 14:46
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Voulez-vous coucher avec moi?
Chère Athena,

Ton texte fait presque écho au défi d'Istenozot. L'hôtel reste un lieu de vacances, de lieu de repos, parfois de rêve selon le nombre d'étoiles, et encore, pas sûre que ce soit réellement l'expression de qualité.

Je ne préfère pas imaginer la flore ou la faune des dessous de lits !

Merci pour ce petit voyage à tes côtes... sur ce, je vais aller me coucher.

Bises

Couscous
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
50 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 50

Plus ...