| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Mystére - Poèmes - Textes
Poèmes : Mystére
Publié par zoran64 le 12-06-2012 19:01:02 ( 810 lectures ) Articles du même auteur



MYSTÈRE

En haut du talus de la vie
Les anges bondissent dans
un ciel d’azur.
bousculent les étoiles
dans leurs robes de fer et de poussière.

Le feu touche les seins nus.
Les bouts se transforment
en une source nourricière.

Sur le parchemin vieilli
Pas de couleur
Que les ombres de la vie.

Le coq dans sa basse-cour,
entonne le chant triste des poules stériles.
Dans la rumeur noire
L’œuf ou la poule, qui donne la vie ?

Peu importe la théorie.
Les grains de blé sont
abondants et presque murs.

Et là, le souffle s’arrête.
Il renouvèle une autre vie.
Dans l’oubli, le taureau souffre.
Dans le champ désert
un brin d’herbe vert.
Qui portera le lait pour le nouveau née ?
Les vaches ont les pis desséchés.

Dans les étoiles
Les allés sont en pleine croissance
Le voyage éternel
S’arrête et recommence
Peut-être
C’est la seule issue à la création d’une vie.

Migrant vers la mort
L’homme fuit sa détresse
et garde le souvenir de sa jeunesse.

Son dernier sourire
un souffle échappé
Étend les étoiles dans le bleu du ciel,
amère et aigre dans ses vêtements
de voyageur égaré.

Zoran Savic

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
zoran64
Posté le: 12-06-2012 22:15  Mis à jour: 12-06-2012 22:15
Plume d'Argent
Inscrit le: 06-02-2012
De:
Contributions: 12
 Re: Mystére
Merci à vous
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...