| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> L'indigent - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : L'indigent
Publié par Titi le 11-06-2015 11:47:06 ( 873 lectures ) Articles du même auteur



Il ne passera plus, celui qu’on surnommait
Pépère par les enfants, le vieux par les commères,
Qui offrait des sourires, a qui n’avait que faire,
De croquenots souillés, d’un manteau, abimé.

Il est parti sans bruit, pour son dernier voyage,
Rejoindre Saint Antoine auprès des indigents,
Ceux pour lesquels, un jour, avons pleuré de rage,
Pour soulager nos âmes: nous sommes bels gens…… !

Au moment de l’envol, ni couronnes, ni fleurs,
Vers l’Elysée des pauvres, et pas même de pleurs,
Enseveli qu’il fut, tel un maudit pesteux,

Dans un trou anonyme, au bout du cimetière,
Loin de ces bonnes âmes qui, au nécessiteux,
Avaient un jour versé, une larme…, sincère?

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Polina40
Posté le: 11-06-2015 13:42  Mis à jour: 11-06-2015 13:42
Régulier
Inscrit le: 09-06-2015
De: Québrc
Contributions: 42
 Re: L'indigent
triste réalité
merci pour ce touchant poème
mes amitiés
EXEM
Posté le: 11-06-2015 17:05  Mis à jour: 11-06-2015 17:05
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: L'indigent
J'ai toujours regardé l'indigent comme la personne la plus proche du poète. Sa souffrance sociale est identique à celle du poète. Bon. En tout cas, il a permis à KJ de nous offrir une oeuvre très forte. En effet ce sonnet est d'une qualité évidente qui me fait penser aux grands classiques. Bravo.
sb1poesie
Posté le: 12-06-2015 17:17  Mis à jour: 12-06-2015 17:17
Accro
Inscrit le: 14-11-2013
De:
Contributions: 207
 Re: L'indigent
Poème très touchant et émouvant dédié à l'indigent.
Merci du partage
Loriane
Posté le: 13-06-2015 18:17  Mis à jour: 13-06-2015 18:17
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9425
 Re: L'indigent
Combien discrets et oubliés partent sans bruit ?
Il y a beaucoup d'émotions dans ces vers.


Citation :
Dans un trou anonyme, au bout du cimetière,
Loin de ces bonnes âmes qui, au nécessiteux,
Avaient un jour versé, une larme…, sincère?

Sincère, ah! oui ! sincère !
Belle lecture pleine d'émotions
Merci
Istenozot
Posté le: 14-06-2015 16:46  Mis à jour: 14-06-2015 16:46
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2177
 Re: L'indigent
Cher Kjiji,

Puis-je d'abord te dire que j'ai aimé notre "joute" poétique dans l'enquête policière, avec tous nos amis. Ta verve poétique et ton humour "légendaire" m'ont donné envie d'y répondre en écho honorable, du moins, je l'espère.

Ensuite, que puis-je ajouter aux compliments déjà faits à ce poème, auxquels j'adhère totalement?

J'ai aimé le contraste de l'Elysée et des pauvres. Ainsi, avec toi, les indigents sont dans l'Elysée poétique de notre pensée. Et nous ne les oublions pas.
En parler avec poésie, c'est les faire revivre, peut être sans nom, mais avec de belles pensées dans le coeur. C'est parfois davantage que le souvenir des noms de personnes dans un livre d'histoire, ou dans un recueil généalogique familial, que beaucoup, sinon tous, ont oublié.

Quelle musique dans ce poème! Quelle force et quelle puissance! Mais c'est ta marque de fabrique, je crois.

Amitiés de Bourgogne.

Jacques
Titi
Posté le: 14-06-2015 18:14  Mis à jour: 14-06-2015 18:14
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1616
 Re: L'indigent
J'ai envie de cesser d’écrire ,aprés tous ces commentaires chaleureux!!

Mais, méfiance Kjtiti, j'en connais des, à l’âme mutine, qu me crieraient :chiche!!!

Plus sérieusement, c'est toujours un plaisir de lire vos remarques et commentaires, et comme c'est également toujours plaisant d'écrire, vous l'aurez voulu!!!, je garde ma plume à portée de la main!!!

Amitiés de Touraine

kjtiti
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
30 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 30

Plus ...