| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> ...pour être partagées - Nouvelles - Textes
Nouvelles : ...pour être partagées
Publié par Athéna le 16-06-2015 11:10:00 ( 540 lectures ) Articles du même auteur



D'aucuns en feraient un sublime poème, d'autres encore une fable merveilleuse, quand à moi, je laisse ma plume voguer doucement sur cette page blanche ,selon l’humeur du moment , et m’en vais vous livrer le trouble qui m’a récemment assaillie.

« Vous nous avons transportés ! »

Cette phrase sortie tout droit, samedi dernier, de la bouche d’une jeune femme pétillante, pétulante, rigolote, qui semblait ne se préoccuper que de légèreté dans sa jeune vie, nous a touchés en plein cœur.
« Transportés », ce mot que je connais si bien mais pour bien d’autres raisons m’a littéralement terrassée…Je ne savais pas qu’il avait un autre pouvoir.

« Comment vous dire ? Vous nous avez fait rêver ! »

Les rêves, tout comme les désirs ne sont-ils pas les étoiles de notre vie, rêver c’est le bonheur, non ?
Avoir tutoyé le ciel et les étoiles en belle compagnie, comment ne pas en être émue ?
Faire rêver ?

Elle me submerge….
Elle ne vieillit pas.

Elle ?

Elle m’égare parfois, sans elle ma vie est perdue.
Quand cette jeune femme a observé l’oiseau sur mon poing et l’a vu déployer ses ailes, quand elle m’a immédiatement rendu un sourire merveilleux….. elle est là et bien là.
Sans elle point de partage
Elle est parfois si forte que j’en perds ma voix…et le peu de plume que je peux avoir.
Alors ma plume va laisser place aux plumes que je vais retrouver pour vivre en ce jour d’autres moments d’émotion….et de partage.

Les émotions sont faites pour être partagées Marc Levy

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...