| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Curieuse autopsie - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Curieuse autopsie
Publié par dumont011 le 20-06-2015 16:20:00 ( 580 lectures ) Articles du même auteur



Le docteur dit aux attentifs disciples
Debout autour de la dépouille mortelle
Voici le coeur
Siège de sentiments multiples.
Suivez le jeu de mon scalpel

Visez cette tâche près de la veine
Elle témoigne d'une haine
Sentiment atroce
Et sans cure.
Tandis que là
On peut voir qu'il a aimé
Et cette petite tumeur au ventricule
Est l'effet
D'une souffrance sure

Puis, tenez
Voilà la vésicule
Elle en dit long
Sur une rivalité tue
Et la langue là-bas
A présent totalement impotente
Là,
A l'endroit où elle est fourchue:
Quelques mensonges
Pour s'en tirer à bon compte!

Tenez regardez le globe oculaire
Qu'avec le bistouri je déterre
Et que je fais tourner
Que voyez-vous
Mes petits voyous?
"Que d'images! Que d'images!"
"Que de couleurs! Que c'est beau!"
"Et puis que de larmes!"
"Sont-ce de chagrin
Ou d'un homme heureux?"
Oh!Oh! Sacré chérubins!
Petits diablotins!
Vous êtes bien curieux!

Admirez maintenant ces mains
C'est bien étrange une main!
"Monsieur comment savoir
Si cet organe a caressé,
Si cette main a cogné ou tué?
Peut être a-t-elle volé?
Combien de fois a-t-elle donné?"
Doucement mes enfants
N'ayez peur
Je vous apprendrai tout
Dit l'exercé professeur.

C'est alors que de ses disciples
La plus belle
S'avança sans s'émouvoir
Et prit à pleine main
La cervelle
Le mort eut une érection.
Les élèves reculèrent d'horreur
Le maître criait:
De toute ma vie,
Je n'ai vu telle apparition!

Arrête, inconsciente
Mon élève, ma fille
Arrête avec ça
Mais la séduisante
Fit, de toutes admonitions, fi
Titilla le cerveau et le pressa.

Le mort atteignit la cime de ses douleurs
Et en jouit
Un filet de sperme
Jaillit,
Alla transpercer la terre.
De ce trou
Crût une fleur
Sa forme est bizarre
Sa couleur est bizarre
son odeur?
Tous les parfums de l'univers!

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 20-06-2015 20:37  Mis à jour: 20-06-2015 20:37
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1987
 Re: Curieuse autopsie
Cher Dumont,

Permettez à l'Académie de vous dire que cette autopsie entrera dans les annales. Il faut la publier dans les meilleures publications scinetifiques.
Permettez au modeste poète de vous dire qu'il a aimé le rythme, l'humour rebelle et la verve de vos vers. Et la conclusion, quel jet poétique!
Permettez à l'homme qui prend du plaisir à venir ici d'espérer pouvoir vous lire et vous relire. Je fais partie de vos lecteurs assidus.

J'ai beaucoup aimé. Je l'ai relu trois fois.

Amitiés de Bourgogne.

Jacques
dumont011
Posté le: 21-06-2015 09:23  Mis à jour: 21-06-2015 09:23
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Curieuse autopsie
Cher Jacques
votre hommage me touche, je suis confus, surtout sachant que cela vient d'un poète dont je savoure également les vers.
c'est un poème qui date de 2012 et que j'ai posté alors sur un site à présent, malheureusement, éteint.
en ce moment la majorité de mon temps est investie au profit de mes deux lutins (7 et 2 ans) mais je trouve le moyen quand même de pondre parfois une petite "oeuvre"
Encore merci et bon dimanche
houcine
Istenozot
Posté le: 21-06-2015 10:02  Mis à jour: 21-06-2015 10:02
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1987
 Re: Curieuse autopsie
Cher Dumont,

Vos compliments me touchent tout autant.

Vive les enfants. Vive vos deux lutins!
Mes deux lutins dont j'ai tant aimé m'occuper ont maintenant 27 ans et 21 ans, un merveilleux garçon et une tout aussi merveilleuse fille, un informaticien et une future responsable des ressources humaines. Un artiste et une future poétesse, en fait déjà poétesse, car elle a gagné un prix de poésie! Je crois même qu'elle est tentée de venir ici. Avec le sourire aux lèvres, je me dis en moi-même que j'en serai certainement le dernier informé.

Un bon dimanche à vous.
Au plaisir de vous lire encore.

Amitiés de Bourgogne.

Jacques
couscous
Posté le: 21-06-2015 21:08  Mis à jour: 21-06-2015 21:08
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Curieuse autopsie
Dumont011,

Je suis contente de te retrouver. J'aime le jeu entre le sens propre et figuré de ces parties du corps. Le final est d'autant plus étonnant.

Merci.

Bises

Couscous
tchano
Posté le: 21-06-2015 21:18  Mis à jour: 21-06-2015 21:18
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 290
 Re: Curieuse autopsie
Quand on dit que le cerveau est le premier organe sexuel de l'homme...

Je trouve ce conte poétique original, j'ai aimé la lecture.
EXEM
Posté le: 22-06-2015 04:42  Mis à jour: 22-06-2015 04:42
Plume d'Or
Inscrit le: 23-10-2013
De:
Contributions: 1480
 Re: Curieuse autopsie
Poème genial ! Il faut vraiment creuser dans l'âme pour arriver à écrire un poème d'une habileté si remarquable, tant par son audace que par ses points délicats d'où jaillissent tant de questions sur notre condition humaine. Bravo!
Loriane
Posté le: 22-06-2015 16:59  Mis à jour: 22-06-2015 16:59
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9066
 Re: Curieuse autopsie
Poésie chez " les experts "
J'aime assez le mort qui jouit.
Si seulement chaque organe pouvait parler avec une telle précision...
Curieux et nouveau.
Merci
dumont011
Posté le: 22-06-2015 18:06  Mis à jour: 22-06-2015 18:06
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Curieuse autopsie
merci infiniment mes amis pour vos commentaires; j'en suis... grisé!
emma
Posté le: 27-06-2015 12:51  Mis à jour: 27-06-2015 12:51
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Curieuse autopsie
Magnifique et terrifique poème !
Je passerai le relire plus tard avec un sourire jubilatoire au coin des lèvres.

Amitié,
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
48 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 48

Plus ...