| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Le passé - Poèmes - Textes
Poèmes : Le passé
Publié par Axelle le 16-08-2015 13:40:00 ( 385 lectures ) Articles du même auteur



La vie, l'avenir, me donne l'envie de revivre ces souvenirs
Des souvenirs qui ont bercé mon enfance
Qui ont fait le sourire de mon adolescence
Tout ce qui tend maintenant à s'évanouir

Demain n'est plus hier et aujourd'hui me fait peur
Je ne veux plus que le temps continue sa lancée
Je ne veux plus redouter ni assumer mes erreurs
J'aimerais que le temps cesse rien qu'une journée

Mon ventre se serre, ma gorge palit mon futur s'annonce
Les larmes s'accumulent et prennent leur indépendance
L'appréhension de ces questions dont je n'ai pas les réponses
Anime la peur que j'ai de perdre mon insoucience

Garder ce qui nous a guidé puis construire sa vie
Continuer d'avancer avec la peur de tomber
À chaque pas la peur d'échouer nous poursuit
Il faut tenir afin de toujours pouvoir se relever

Sur ce parcours, devoir quitter des êtres chers
S'attacher aux souvenirs, qu'on ne pourra plus revivre
Tenter de trouver au sein de ce brouillard un rayon de lumiére
Pour continuer ce chemin auquel jamais nous ne pourrons fuir

Laisser le passé nous porter sans le laisser nous déterminer
Le présent s'éfrite l'avenir finit par s'imposer
Demain est à définir sans laisser hier hanter nos pas
Accepter que le temps jamais ne s'arrêtera.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
emma
Posté le: 17-08-2015 08:44  Mis à jour: 17-08-2015 08:44
Modérateur
Inscrit le: 02-02-2012
De: Paris
Contributions: 1495
 Re: Le passé
hello!
Quelques petites faiblesses dans le texte mais c'est une belle composition!
J'ai aimé l'image des larmes qui prennent leur indépendance!
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
51 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 51

Plus ...