| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Billard le chevalier aux cent peurs et aux cent poches épisode 2 - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Billard le chevalier aux cent peurs et aux cent poches épisode 2
Publié par saulot le 24-05-2017 09:06:08 ( 548 lectures ) Articles du même auteur



Billard le noble chevalier et son écuyer Poire galopaient pour échapper à des brigands qui les poursuivaient. Les deux compagnons arrivèrent devant une rivière qui semblait peu profonde, Poire s'engagea dans l'eau mais Billard refusa de le suivre.

Poire : Que vous arrive t-il sire ?
Billard : Je ne veux pas traverser cette rivière, contournons la.
Poire : Le problème est que si nous faisons un détour, nous risquons d'être rattrapé par les scélérats nous poursuivant.
Billard : Oui mais si je traverse mes vêtements seront mouillés.
Poire : Je rêve vous voulez risquer votre vie pour des bouts de tissu.
Billard : Mes vêtements m'ont coûté cinq pièces de bronze, ils méritent que l'on prenne soin d'eux.
Poire : Vos vêtements sont loin d'être précieux, puisqu'un serf qui travaille une journée peut avoir assez d'argent pour se les offrir.
Billard : Mes habits m'ont coûté peu d'argent parce que j'ai marchandé âprement pour les avoir.
Poire : Soit, s'il le faut je vous achèterai avec mes gages de nouveaux vêtements.
Billard : Non ma décision est prise je ne traverserai pas la rivière devant nous, c'est une épreuve trop dangereuse.
Poire : 10 bandits armés d'épée me semble un plus grand danger que les poissons d'une rivière.
Billard : Le brochet est un poisson vicieux, il pourrait nous mordre aux pieds, et même nous amputer d'un voire de plusieurs doigts.
Poire : Le bruit que feront nos chevaux en traversant la rivière, éloignera les poissons.
Billard : Ce n'est pas sur, si des chevaux passent souvent cette rivière, les poissons seront habitués à leur présence, et ne fuiront pas.
Poire : Sire avez-vous peur de l'eau ?
Billard : Mais pas du tout que vas-tu imaginer ?
Poire : Même si vous avez raison sire, les poissons ne sont qu'un danger hypothétique, tandis que les bandits à notre recherche sont une menace très pressante.
Billard : Un jour tu me remercieras de t'avoir évité de prendre un bain. Il est très mauvais de se baigner ou de se laver, cela amène des maux de tête, voire déclenche de la dysenterie.
Poire : L'eau n'est pas si mauvaise que ça il existait des romains qui se lavaient une fois par mois.
Billard : Oui mais les romains mouraient plus jeunes que les gaulois qui ne se lavaient pratiquement jamais.
Poire : C'est un argument véridique ou bien essayez-vous à tout prix d'imposer votre point de vue ?
Billard : Je dis la pure vérité.
Poire (murmure) : Je suis peut-être bête, mais pas débile il se moque clairement de moi.
Billard : Que dis-tu Poire ?
Poire : Rien je récitais une prière. Je pense que.

Poire n'eut pas le temps de finir sa phrase les bandits à la poursuite de lui et de son maître les avaient retrouvé. L'écuyer et le chevalier survivront-ils ? Vous le saurez peut-être en lisant l'épisode 3 de Billard le chevalier aux cent peurs et aux cent poches.


Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 04-07-2012 13:26  Mis à jour: 04-07-2012 13:26
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8938
 Re: Billard le chevalier aux cent peurs et aux cent poche...
Bravo, le héros, ça c'est ce qu'on appelle ne pas oser se mouiller !
Ils sont sympas avec leurs poursuivants !!

une fofote :
d'un voire de plusieurs doigts

d'un, voir de plusieurs doigts
Merci
saulot
Posté le: 04-07-2012 15:38  Mis à jour: 04-07-2012 15:38
Plume d'Or
Inscrit le: 23-06-2012
De:
Contributions: 410
 Re: Billard le chevalier aux cent peurs et aux cent poche...
J'ai regardé sur un dictionnaire, je n'ai pas fait de faute avec voire, l'adverbe voire est approprié d'après ce que j'ai compris.
Loriane
Posté le: 04-07-2012 15:49  Mis à jour: 04-07-2012 16:30
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 8938
 Re: Billard le chevalier aux cent peurs et aux cent poche...
OK, Mal lu, dans cette acception, je l'ai lu comme le verbe "voir" suivi d'une préposition
cela amène des maux de têtevoire déclenche de la dysenterie.
Dans cette expression le fait que ce soit l'adverbe m'a paru évident : même déclenche la dysenterie
Excuse me please.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
28 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 28

Plus ...