| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement présent........... - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement présent...........
Publié par Titi le 28-12-2015 10:40:00 ( 627 lectures ) Articles du même auteur



Comme il doit maugréer, là haut, sur son nuage,
Le poète insulaire assis sur l’arc en ciel,
Ayant tourné trop tôt, la toute ultime page,
Du roman de L’ORée, ou il est éternel.

Pourtant on aurait eu besoin de ton regard
Sur cette année maudite, ou le vocable amour
Rimait avec tristesse, en nous laissant hagards
Devant autant de haine, de la part de vautours.

Tu aurais évoqué, dés lors, cette bêtise,
Dont des hommes souvent, font preuve par orgueil,
Ou par simple ignorance, ou pire par sottise,
Le cerveau englué par des prêches en linceul.

Ajoutant aussitôt, car l’espoir en l’humain
Que tu portais si fort, reprendrait le dessus :
‘’Quand l’homme fait défaut, il faut croire en demain,
Les justes espérances trouvent toujours issue’’.

Hélas ce grand départ, que tu n’as point voulu,
Nous prive de tes mots, qui faisaient protection,
Et moi qui prends ta plume, de quel droit dévolu ?
Je me mets dans tes pas, suprême prétention !!!

N’y voit pas là, malice, juste un vœu chimérique :
Retrouver dans mes mots, tes élans de bonté,
Un peu de ton étoffe et ta verve lyrique,
Espérant sans espoir, pouvoir te raconter.

Aussi, poète ami, saches que mes écrits,
Sont souvent inspirés, faute d’en être dignes,
De ton esprit frondeur, tes douleurs et tes cris,
Mais jamais sans ta verve, ceci, je m’y résigne.

Je sais que c'est un poème par jour pour la publication; mais ce matin mon esprit vagabondait du coté du paradis, dont celui des poètes...........

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Anonymes
Posté le: 28-12-2015 11:59  Mis à jour: 28-12-2015 11:59
 Re: Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement ...
Ton poème est bien mais sans plus il ne me plait juste un petit peu
Istenozot
Posté le: 28-12-2015 12:07  Mis à jour: 28-12-2015 12:07
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1987
 Re: Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement ...
Cher Serge,

L'âme de Bacchus est toujours présente, et tu en détiens une grande part.
Ma pensée va même au delà de cette idée. Laisse moi penser que Bacchus t'a transmis son âme.
C'est étonnant, en lisant vos écrits à l'un et à l'autre, je trouve que, derrière la mimétique entre vous deux, il y a un passage de flambeaux, il y a une réelle transmission d'âme.

Je suis très heureux de te retrouver ici alors que tu traverses des moments de peine. Te lire nous fait du bien à toutes et à tous.

Pour ma part, la nouvelle année va commencer par quelques investigations médicales, en raison d'un ou deux symptômes digestifs pas très catholiques, si je puis dire. J'en ai accéléré le processus, par prudence, car, si je dois combattre un grand mal de type cancer, autant le combattre à la racine, et le plus tôt possible. De manière lucide, c'est une éventualité mais ce n'est pas la seule; cela peut être un pathologie moins grave. Comme professionnel de santé, j'ai appris que, pour mieux combattre un mal, il faut en connaître la vraie nature et pas se cacher derrière ses peurs et sa mauvaise foi derrière un état de santé que l'on veut naturelle et qui ne peut être que précaire. Et tu sais ce que disait le Docteur Knock : "la bonne santé est un état précaire qui ne présage rien de bon". Sourire.

Je répondrai avec un peu de retard à ton défi. Je le ferai avec bonheur, sans aucune prétention, mais avec beaucoup d'amitié à ton égard et à l'égard de tous nos ami(e)s.

Porte toi bien.
Je te présente mes meilleurs voeux pour la nouvelle année 2016.

Amitiés de Beaulieu en Languedoc où je me trouve.

Jacques
Titi
Posté le: 28-12-2015 13:54  Mis à jour: 28-12-2015 18:36
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1497
 Re: Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement ...
Pas d'inquiétude Fleurs, le bon gout se cultive aussi bien que l'esprit............. il y a de l'espoir!!!

Amitiés
Loriane
Posté le: 28-12-2015 18:56  Mis à jour: 28-12-2015 18:56
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9066
 Re: Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement ...
Mes deux petits choux, Isté et titi vous me réchauffez le coeur.
Votre finesse et votre si belle écriture est un don du ciel que nous retournons à notre amour de papy parti.
Vous êtes d'autres lui-même et cela permets de supporter ce vide douloureux.
Ce coquin est parti et qu'a-t-il raté en fait ? Sur le plan humain, Rien, car non ! il n'aurait pas plus aimé que nous cette guerre sournoise et qui sent bien mauvais.
Citation :

Pourtant on aurait eu besoin de ton regard
Sur cette année maudite, ou le vocable amour
Rimait avec tristesse, en nous laissant hagards
Devant autant de haine, de la part de vautours.

Tu aurais évoqué, dés lors, cette bêtise,
Dont des hommes souvent, font preuve par orgueil,
Ou par simple ignorance, ou pire par sottise,
Le cerveau englué par des prêches en linceul.

Oui.
Merci pour ce tendre partage.
couscous
Posté le: 29-12-2015 07:51  Mis à jour: 29-12-2015 07:51
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement ...
Ah mon Titi,

Il m'arrive aussi souvent de penser à notre grand ami Bacchus. Tu as raison, il aurait aimé égratigné cette actualité folle, toujours en nous donnant de l'espoir dans la nature humaine.

Tu me le rappelles souvent car, dans toute ta modestie, tu es talentueux !

Je t'embrasse tendrement et te souhaite une année 2016 lumineuse.

Couscous
Titi
Posté le: 29-12-2015 11:11  Mis à jour: 29-12-2015 11:11
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1497
 Re: Poéme au poéte insulaire absent...... et tellement ...
Merci Delphine pour ces louanges, sans nul doute excessives, mais que je me plais à entendre néanmoins!!!


Sur ce sujet, j'ai fais mien du précepte de la Rochefoucauld qui prétendait:'' [i]la modestie ajoute au mérite et fait pardonner la médiocrité''[/i et de fait j'accentue mon coté modeste!!!

Je t'envoie de Touraine mille baisers à partager avec les tiens, et te souhaite tous les bonheurs du monde pour cette année 2016.

Merci à toi pour l'attention, sans faille, que tu portes aux Loréens..
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
48 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 48

Plus ...