| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Comme...unique! - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Comme...unique!
Publié par Athéna le 20-02-2016 16:30:50 ( 563 lectures ) Articles du même auteur



Réponse au défi d'Istenozot, hommage à Bacchus

Vous avez écrit une lettre semble-t-il
Est-ce possible ?
Communiquer avec vous est un rêve
Et le rêve, n’est-il pas le luxe de la pensée.

Cher Bacchus,

Permettez-moi de vous emprunter vos propres mots…..

« Toute personne ayant traversé mon existence m’a laissé une empreinte, un souvenir… »
Je n’ai pas eu longtemps, l’opportunité de vous rencontrer ,certains l’ont eue,peut –être devrais-je les envier ?

" La vie vous fait rencontrer des gens peu ordinaires, on a souvent l’occasion de croiser ou de bien connaitre des personnages hors du commun, on ne peut le savoir sur le moment"

J’aurais bien voulu vous rencontrer vraiment, je n’ai rien d’extraordinaire mais seulement, aux yeux de certains ,suis- je trop curieuse et originale ?
Des rencontres très originales j’en ai eues, mais la vôtre m’a trop rarement effleurée.

Vous aviez déployé vos ailes
Et laissé vos amis auteurs,
Envolé vers des vacances éternelles
Et voilà que d’une lettre, vous nous faites la faveur !

Dites-moi, Bacchus, combien sont –ils, dans votre univers si lumineux, à vouloir ouvrir cette fenêtre. ?

Vous regrettez ces moments de communication, communiquer c’est écrire, confier, partager, s’enflammer, je vous comprends, le partage d’émotions est si riche….

« On se retourne sur son passé …ils sont tous là… »

Oui ils sont tous là, vos amis poètes à qui vous manquez, ceux avec qui vous voulez festoyer……
Vous en appréciez certains, d’autres très talentueux les ont rejoints.

« Beaucoup vont jusqu’au bout ignorer qui ils sont en feignant de pouvoir se connaitre »

Se connaissent-ils vraiment ces poètes ?

« Certains au lourd passé commencent leur bilan pensant qu’en écrivant ils pourront tout comprendre »

Vous voyez ,vos écrits sont bien là qui chaque jour nous interpellent
Merci à cette main amie qui en les publiant régulièrement, les honore

« Le mot que nous gravons n’est pas là par hasard », c’est vous qui le dites

Merci
Pour votre plume
Pour la main qui sans cesse l’allume


« Le bonheur est simple on ne doit pas lésiner sur les petits plaisirs »

Puisque avec vos amis de toutes plumes vous voulez à nouveau communiquer et festoyer

Alors, Bacchus, préparez nous la table !

Ce sera comme….unique !



Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 20-02-2016 17:23  Mis à jour: 20-02-2016 17:23
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2088
 Re: Comme...unique!
Chère Athéna,

Sur les conseils de notre ami Cavalier, j'ai rebranché mon modem du futur et me voici reparti.
Dans les voies galactiques du futur, les "ondes radiogravitationnelles" de Bacchus sont enchantées de ton écrit.

Ce n''est pas une simple nouvelle, c'est une ode.
Ce n'est une simple réponse au défi, c'est un éloge
Dont les mots d'émotions en font des épodes
qui se posent sur l'âme de Bacchus telle une toge.

Merci pour ce texte très émouvant.

Je te souhaite un week end (en deux mots) lumineux et enchanteur.

Bises.

Jacques
couscous
Posté le: 20-02-2016 18:47  Mis à jour: 20-02-2016 18:47
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Comme...unique!
Chère Athéna,

Si tu n'as pas croisé le chemin de notre Bacchus, tu as tout à fait compris son esprit et tu lui as rendu un vibrant hommage.

Un grand merci

Bises

Couscous
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
45 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 45

Plus ...