| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Sous l'éclat de la faux - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Sous l'éclat de la faux
Publié par tchano le 17-03-2016 23:06:51 ( 406 lectures ) Articles du même auteur



Quand je m’approcherai tremblant de l’échafaud
Quand mon cou sera nu sous l’éclat de la faux
Brandie par le squelette aux os capuchonnés,
Insensible aux ultimes suppliques du condamné,

Quand le prêtre tendra vers moi le crucifix,
Serais je alors capable, dans un dernier défi,
De clamer crânement ma culpabilité,
De revendiquer fort ma foi impie d’athée?

Saurais je à cet instant conserver mon sang froid,
Saurais je donc renier pour la dernière fois
Ce qu’on tenta en vain, par des contes exaltants,
De m’inciter à prendre pour de l’argent comptant?

Quand je m’approcherai tremblant de l’échafaud,
Quand le prêtre dira « te repentir il faut! »,
Ma bouche vers la croix lancera-t-elle un bécot
Ou un refrain qui raille curetons et bigots?

Il semble assez probable, à l’instant fatidique,
Que ma bouche n’émette ni des notes sardoniques
Ni des regrets tardifs. Ce qui bruira dedans
Ce sera surement des claquements de dents.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Titi
Posté le: 18-03-2016 06:58  Mis à jour: 18-03-2016 06:58
Administrateur
Inscrit le: 30-05-2013
De:
Contributions: 1497
 Re: Sous l'éclat de la faux
La grande faux t'inspire et de façon brillante!!

Terrifiante machine que celle qui porte, à son grand regret, le nom de Guillotin et fut d’abord nommée Louison.

Il en existe une en parfaite état dans un musée, en ma chère Touraine, et je ressens encore les frissons de la première fois ou je l'ai vu!!!

Il n’empêche, ton poème sur cette redoutable machine et le ressenti que peut percevoir le condamné est excellemment conté, comme une chose vécue????
Pourtant tes écrits démontrent que tu as toute ta tête!!!!!!!

Merci pour avoir fait ressentir ce frisson.


Amitiés

Auteur Commentaire en débat
tchano
Posté le: 18-03-2016 22:26  Mis à jour: 18-03-2016 22:26
Plume d'Or
Inscrit le: 18-01-2012
De:
Contributions: 290
 Re: Sous l'éclat de la faux
Kjiti,
merci pour tes mots et merci de ne pas me tenir rigueur d'être peu présent sur l'OR
Cette mise en scène n'est qu'un prétexte à questionner sur l'attitude que l'on peut avoir face à l'imminence de la mort, qu'elle soit prononcé par un tribunal, une maladie...
C'est un sujet qui m'inquiète et m'intrigue beaucoup...
Ceci dit, je m’intéresse aussi à un tas de choses beaucoup plus légères et joyeuses..
Bien à toi!

Auteur Commentaire en débat
dumont011
Posté le: 21-03-2016 22:01  Mis à jour: 21-03-2016 22:01
Plume d'Or
Inscrit le: 10-02-2012
De: tunisie
Contributions: 308
 Re: Sous l'éclat de la faux
très belle illustration de la condition de l'homme sur le point de s'éteindre!
essayons l'euthanasie!
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
27 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 27

Plus ...