| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ma volonté je hais ta vérité - Poèmes - Textes
Poèmes : Ma volonté je hais ta vérité
Publié par modepoete le 29-03-2016 01:32:34 ( 496 lectures ) Articles du même auteur




Ma volonté, je hais ta vérité
En ce vouloir pour pouvoir
Ouvrir spontané, la porte du noir
Où se morfond servitude imposée

Je voudrai, mais je ne peux
Engendrer ce bel acte voulu
Source de ma bonne vertu
Iniquité contraire à mes vœux

Je ne demande pas une grâce
Pour différencier le bien du mal
Mon humanité est mon fanal
Qui éclaire ma raison, vers cette trace

Le libre arbitre de ma volonté
Me donne toute les justes attitudes
Pour me sauver de ces servitudes
Qui froissent, mon besoin du je peux

Quand mon pouvoir s’acquittera du bien
Il ne déversera que ce fond d’humanité
Indispensable pour retrouver la paix
Celle intérieure de mon esprit cartésien

Si mon vouloir instantané, peut le mensonge
Il ne sera pas le mal, mais guidera le bien
Pour ne pas châtier, aveuglément par ce lien
Celui de mon mal, ami voisin de mes songes

Ma liberté m’apporte ces certitudes
Ma pensée se doit , de pouvoir des vouloir
Qu’aucune autre volonté ne mettra au mouroir
Elle donnera acte, sans jamais d’inquiétudes

Et si je peux arrimer, une sagesse à ma volonté
Quelle reste dans le juste et accepte le devoir
Elle saura avec équité, échapper au défouloir
De ces fausses vérités qui ruinent sa sage bonté.
☼₣€

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
35 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 35

Plus ...