| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Les anges pouilleux - Poèmes - Textes
Poèmes : Les anges pouilleux
Publié par modepoete le 29-03-2016 16:10:00 ( 457 lectures ) Articles du même auteur



Regards sur le vide de leur vie
Les anges pouilleux songent
A ces jours fragiles qui les rongent
De la crasse qu’entretient leur survie

Enfant tu ne voles, chipes-tu pour survivre
Pourquoi te condamner, toi l’intransigeant
De ce crime fallacieux d’être un indigent
Dans l’exercice de ton droit universel de vivre

Toi l’innocent, l’humanité te protège-elle
Quand seul te voilà jeté, aux caprices des pourris
Serviteur oppressé de leur grand profit
Ils te détruisent au savoir de leur bagatelles

Repus et nantis ils se fabriquent des alibis
Pour l’aide frauduleuse qu’ils te prodiguent
Pour mieux assouvir leur soif de mille intrigues
Qui te mènera inconnu vers ton dernier mouroir

Humanité protège tes enfants, d’un don de bonheur
Ne les instruit pas, de la haine de l’incivile rue
Qui laissera indélébile ce mal, rognant le bien en leur vue
Quand adultes ils auront souvenirs de leurs terribles peurs

Humanité dépose ce grand cadeau, au cœur de tes enfants
Ordonne que paix soit, pour qu’ils participent à de sages jeux
Enfance à jamais tranquillisée dans des bras enjoués
Quand la grande amitié rassemblera tous les vivants.

Du nord au sud, de l'est à l'ouest
Que tous ces innocents, anges heureux
Puissent jouer dans un monde merveilleux
☼₣€

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 01-04-2016 22:30  Mis à jour: 01-04-2016 22:30
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 2055
 Re: Les anges pouilleux
Bonsoir Modepoete,

Vieux réflexe d'auditeur, j''ai désiré comparer la présente publication des "anges pouilleux" avec une précédente publication que vous aviez faites sur un autre en 2009 .

Vous semblez avoir aujourd'hui des doutes sur la protection de l'humanité à l'égard des innocents. Vous doutez mais vous terminez la présente version sur des vers que j'aime beaucoup :

"Du nord au sud, de l'est à l'ouest
Que tous ces innocents, anges heureux
Puissent jouer dans un monde merveilleux"

Et le bonheur en devient un don dans la présente version alors qu'il était dans sa nature dans les précédentes versions.

Je dois vous avouer que j'ai une préférence pour la présente version riche d'énergie et d'espérance. Et j'aime cela.

Merci pour ce beau partage.

Amitiés de Bourgogne.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
40 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 40

Plus ...