| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Paradis Dix-Sept - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Paradis Dix-Sept
Publié par Donaldo75 le 20-06-2016 03:30:00 ( 184 lectures ) Articles du même auteur



Doucement, ne les dérangez pas
Il y a des gens qui vivent comme ça
Les artistes de demain
En désespoir agréable

Despair - 1979 - David Sylvian


Paradis Dix-Sept

Nous marchons dans la rue, l’air fier le port altier,
Les autres se retournent, les badauds nous observent.
Nos dix-sept ans annoncent une jeunesse en verve,
La fin de l’innocent devant le monde entier.

Je te veux maintenant dans mes rêves électriques,
Habillée en diva, maquillée à l’extrême,
Serrée dans ton corset, me lâchant des « je t’aime »
En bouche décorée de lèvres magnifiques.

Les vitrines clignotent dans la sage Oxford Street.
La marée des humains nous juge bien futiles,
De grands enfants de soie drogués à l’inutile,
Trop gâtés et pourris, aveuglés par un mythe.

Nous sommes le futur, vous n’êtes que des vieux,
Le bouclier se fend, les derniers jours arrivent,
Dix-sept ans déjà prêts à traverser la rive,
Loin de la sombre Styx où finissent les envieux.

Danse avec moi beauté, égérie du tempo,
La musique défie un nouveau territoire,
Un ether diffus entre nous et l’histoire,
Loin des terres brulées, des reproches, des mots.

Le parterre rougit dans notre Paradis,
Plus de réalité, le début de nos règnes,
Toi et moi et nous tous, de sacrés rois et reines,
Un monde où rime enfin jeunesse et infini.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
arielleffe
Posté le: 25-06-2016 08:39  Mis à jour: 25-06-2016 08:39
Plume d'Or
Inscrit le: 06-08-2013
De: Le Havre
Contributions: 805
 Re: Paradis Dix-Sept
Mais tu es aussi poète Donald! Très joli texte, on est dans l'ambiance, j'aime beaucoup.
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
28 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 28

Plus ...