| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Que soit fête de la musique - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Que soit fête de la musique
Publié par modepoete le 20-06-2016 11:29:04 ( 493 lectures ) Articles du même auteur



Cliquez pour afficher l




Merci ce jour, qui consume les notes
Au fond de mon quartier trompettiste
Tu fais tomber les sons pluie d’artiste
Sur mon esprit vif, il danse dans ta hotte

Sur la place des libertés jonglent les mains
De ces percussionnistes qui roulent
Les sons dans une trémie où coulent
Les bémols langoureux avec entrain

La diva chante chanson française
Et mes yeux s’embuent au romantisme
Quand les mots rivalisent altruistes
Aux notes soyeuses offertes avec aise

Au fond du grand parc Johnson
Le quatuor nous sert endiablé un blues
Et le saxo nous ballade dans les news
De ses tendresses graves accordées au violon

Je rêve l'avant ce jour, fête de la musique
Procession rituelle de ces musiciens oubliés
Que vous entendez dans le silence ajouré
De ces soirs quand ils répètent dogmatique

Ne traversez pas ce jour sans vous être faufilés
Dans ces moderato, ces allegro, ces fortissimo sueurs
Riches offrandes de musiciens dévoués à votre bonheur
Ecoutez ces silences, litanie de ces partitions ensoufrées.
☼ƑƇ

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Istenozot
Posté le: 20-06-2016 22:49  Mis à jour: 20-06-2016 22:49
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1992
 Re: Que soit fête de la musique
Bonsoir Modepoète,

Demain en allant dans les rues de Dijon écouter les amateurs et les professionnels jouer de la musique et en chantant moi-même, j'aurai dans la tête ton poème qui est un tableau lumineux et chantant de la fête de la musique.

Cela étant, j'espère que nous n'aurons pas la pluie qui semble s'éterniser encore et toujours.

Merci pour ce poème mais aussi pour tous les autres que je prends plaisir à lire.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
52 Personne(s) en ligne (20 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 52

Plus ...