| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Derniere nuit - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Derniere nuit
Publié par Shyshii44 le 17-08-2016 20:30:00 ( 191 lectures ) Articles du même auteur



Dernière nuit

Lorsque les crocs se referment, le sang chaud se déverse et coule le long de tes veines

Ils se sont enlacés un matin d’été, fou amoureux l’un de l’autre.

Elle est Vampire, Il est Loup-Garou.
Leurs morsures peuvent causer la mort en quelques secondes.
Créatures de la Nuit, ils chassent en territoires occupés mais jusqu’à présent non jamais vu l’occupant.

Une Nuit d’été ils se sont enlacés et ensemble ils sont partis chasser,
La traque est longue, les animaux tombent sous les crocs de leurs assaillants.
Soudain le loup s’arrête l’air méfiant, Elle repère de ses yeux perçants le danger qui les menace mais trop tard hélas…

Ils apparaissent de part et d’autres les encerclant : Hommes fusils en main & chiens en laisse aboyant.

L’instinct les guide, Elle sort les crocs et Lui se transforme, un sifflement retentit mais aveuglés par leurs peurs les deux êtres ne l’entende pas.
Lui hurle à la mort, mais le mal est fait : une balle dans le cœur de son âme- sœur s’est logée à jamais.

Son hurlement à fait fuir les Humains, un oiseau se pose sur son museau, il s’allonge et recueille le dernier souffle de celle qu’il aime, puis se redressant il s’en va le pas traînant.

Aujourd’hui Chef de Meute, de sa mort il ne s’en remet pas, il l’aimait à la mort, Elle l’aimait à la Vie, Il reste fort pour Elle car Elle est tombée sans lui.





Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
28 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 28

Plus ...