| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> La galette des princes (défi du 7/01) - Nouvelles confirmées - Textes
Nouvelles confirmées : La galette des princes (défi du 7/01)
Publié par couscous le 12-01-2017 16:52:11 ( 49 lectures ) Articles du même auteur



Il était une fois, il y a très longtemps dans un pays oublié, un roi qui sentait la fin venir avec le sapin. Il s’inquiétait pour l’avenir de son royaume car ses fils étaient très différents les uns des autres. Le premier, prénommé Laurent, était extrêmement doux, posé, calme, sensible et parfois rêveur. Il adorait le contact avec les animaux et la nature. Le second s’appelait Philippe. D’un naturel très pragmatique, il était très matérialiste. Le dernier, Gabriel, était un prince toujours à l’écoute des gens. Il savait faire preuve d’empathie et trouver des solutions aux problèmes relationnels des sujets de son père.

Le six janvier, le Roi invita ses fils à partager la traditionnelle galette des rois qu’il rebaptisa pour l’occasion « la galette des princes ». Il leur annonça que celui qui aurait la fève hériterait de son royaume à sa disparition. Les jeunes hommes furent étonnés de cette façon de procéder mais se plièrent à la volonté de leur paternel moribond. Le gâteau était divisé en trois parts égales. Un jeune palefrenier fut invité à se placer sous la table et désigna la part de chacun des frères. Les princes se ruèrent sur leur assiette, non pour s’empiffrer de pâte et de compote de pommes, mais pour chercher la fameuse fève, sésame pour une couronne, autre qu’en carton-pâte. Ils s’exclamèrent en chœur :

« C’est moi qui l’ai ! ».

Ils se dévisagèrent puis se tournèrent vers leur père. Ce dernier leur déclara :

« Mes très chers enfants, ne sachant pas lequel d’entre vous règnerait le mieux, j’ai décidé de vous mettre tous sur le trône avec chacun des attributions particulières. Ainsi, Laurent, tu devras veiller sur l’agriculture, la flore et la faune, leur développement et leur protection. Philippe, toi je sais que tu prendras grand soin des infrastructures de transport, des immeubles, des biens et trésors du Royaume ainsi que des échanges avec l’extérieur. Gabriel, ton don pour l’écoute te permettra de gérer au mieux les relations humaines, assurer la sécurité et une bonne santé à mes sujets mais aussi soigner les liens avec les autres royaumes. Voilà mes enfants, je sais qu’ainsi tout sera bien géré et que le Royaume sera prospère ! Je peux désormais mourir en paix. »

Ainsi, d’une histoire qui ne fut pas de la tarte, chacun reçut sa part du gâteau !

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Auteur Commentaire en débat
Donaldo75
Posté le: 14-01-2017 11:37  Mis à jour: 14-01-2017 11:37
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 953
 Re: La galette des princes (défi du 7/01)
Sacrée Delphine !
Voilà un roi qui ne savait pas décider. Vive la République !
J'aime bien la phrase de fin.
Bises
Donald
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
18 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 18

Plus ...