| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Le Manneken-pis ( Défi d'Isté du 06 05 2017) - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Le Manneken-pis ( Défi d'Isté du 06 05 2017)
Publié par Titi le 13-05-2017 07:40:35 ( 92 lectures ) Articles du même auteur



…et chacun de moquer son petit appendice,
Tout en citant son nom qu’on dit : Manneken-Pis,
Alors que nul vraiment, ne connait son histoire,
Que je vais vous conter, préparer vos mouchoirs !!!

Tout d’abord permettez qu’en l’instant je m’emporte
Sur cette idée reçue, que certaines colportent……
Qui voudrait que les hommes ne fassent réflexion
Qu’avec ce pédoncule sis dans leur caleçon !!!!

Après cet aparté, revenons à Bruxelles
Ou ‘’ le petit Julien’’ expose sa vaisselle,
Ses bijoux de famille aurait dit l’incongru,
Ignorant qu’à l’Orée ces mots grivois sont tus !!!

Car nous sommes en ce lieu sur un site lyrique,
Ou l’on doit s’exprimer de façon poétique,
J’en connais, j’ai les noms !!!, sous couvert d’élection,
Qui se laiss’raient aller à quelques exactions…

Là n’est pas mon propos, car le thème du jour
Proposé par Isté , bourguignon pris d’amour
Pour un pays tout plat et son curieux symbole :
Est un gosse effronté exposant sa babiole…..

Qui n’a jamais pissé un beau jour en plein air,
Propose à cet instant de lui jeter la pierre,
Il est des circonstances ou la chose pressante
Impose d’alléger sa prostate en urgence !!!

Faisant fi des remarques de certains pisse-froids,
Qui feront remarquer qu’il faudrait en l’endroit,
Prévu à cet effet, satisfaire ses envies,
Je me révolterai :’’payer pour faire pipi ??’’

Car il en est ainsi au monde d’aujourd’hui,
Partout l’on doit payer, car plus rien n’est gratuit,
A ce rythme, un édile bientôt aura l’idée,
De nous faire payer l’air ‘’impur’’ respiré.

Mais vous m’avez coupé trop souvent du sujet
Que souhaitait élargir mon bon ami Isté !!!,
Et je suis désolé, mais il me faut partir:
J’ai une envie pressante, qu’il me faut assouvir ……….








Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
couscous
Posté le: 13-05-2017 11:07  Mis à jour: 13-05-2017 11:07
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Le Manneken-pis ( Défi d'Isté du 06 05 2017)
Mon cher Titi,

Ta réponse à ce défi est on ne peut masculine ! Nous, femmes, ne pouvons même pas envisager nous soulager dans un recoin de rue. Nous sommes condamnées à payer notre contribution à Madame Pipi !

Merci de m'avoir fait rire, une fois de plus.

Bises

Couscous
Istenozot
Posté le: 13-05-2017 17:53  Mis à jour: 13-05-2017 17:53
Plume d'Or
Inscrit le: 18-02-2015
De: Dijon
Contributions: 1802
 Re: Le Manneken-pis ( Défi d'Isté du 06 05 2017)
Cher Serge,

Réellement, j'ai tellement ri à la lecture de ton poème qu'une envie pressante m'a pris.

Je vais me faire une prescription médicale : au moins trente minutes de lecture sur le site de l'Orée avant de m'endormir, chaque soir, et un ou deux poèmes de Kjtiti par semaine.
Je suis sûr que tu auras à coeur la bonne santé d'Isté, mais davantage celle d'Isté, celle de tous nos amies et amis.
J'en ai encore le sourire aux lèvres.
Quelle imagination et quel talent, Grand Dieu!

Chut, c'est bon aussi pour la tension!

Porte toi bien cher Serge et prend bien soin de toi.

Amitiés de Dijon.

Jacques
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
21 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 21

Plus ...