| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Ma mère - Nouvelles - Textes
Nouvelles : Ma mère
Publié par aile68 le 27-05-2017 20:40:56 ( 253 lectures ) Articles du même auteur



Elle coud, elle brode ma mère. Des nappes et des draps. Pour les vendre au marché de Noël. Après elle achètera de la farine et des oeufs, de quoi faire des gâteaux. Les enfants seront là pour la fin de l'année. Petits et grands se réjouiront autour de la table en fête. Quelles retrouvailles ce sera!
Elle coud et elle brode ma mère. Toutes sortes de tissus: du coton, de la flanelle, de la feutrine. Chez elle c'est une vraie mercerie. Elle a du fil et des aiguilles en pagaille et elle reprise des vieux souvenirs de son enfance. Elle brode pour en cacher les trous. Les mauvais souvenirs, elle les a déchirés comme un vieux fichu et les a jetés au feu.
Du lundi au dimanche, elle s'occupe ma mère et moi de loin, je la regarde faire. Elle est comme une abeille dans sa ruche. Je ne suis pas sa reine ni sa préférée, je suis juste une présence dans sa vie. Quand les tissus et le matériel de couture sont rangés, elle sort sa boîte à remonter le temps et nous fabrique du bonheur à travers des anecdotes et des histoires de son passé. C'est bon comme du pain chaud, ça met du baume au coeur, moi ça me donne envie de pleurer tellement elle raconte bien.

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
19 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 19

Plus ...