| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Plaisir du soir - Poèmes - Textes
Poèmes : Plaisir du soir
Publié par zoran64 le 02-09-2012 11:20:00 ( 837 lectures ) Articles du même auteur
Poèmes






Quand le soleil s’éloigne
emportant ses flammes
Le ciel azur perd sa couleur.
Apparaissent comme par magie sur un drap
d’étoffe de la mer ébène
des milliers de sauterelles
Aux ailes d’argent et à la voix silencieuse,

Le crépuscule mélodieux tapote de ses petites mains
Et s’approche à pas légers.
Les ombres se cachent derrière les arbres
Prenant l’allure d’épouvantails.

Dans le nord une étoile vadrouille
S’approchant de mon cœur,
Éclairant mon âme.

Au loin une cloche égrène sa dernière prière
Annonçant la fermeture de la maison de Dieu.

Un nouveau présage.
Une image violette.
Le mystérieux marchant
De sa baquette magique
Déverse du sable sur les draps froids.

Au loin, à l’horizon une tête blonde,
Dans sa lumière transparente
Épand des perles sur le lac
Et sur la mare.

Sur la place du village, une fontaine
Change de couleur.
Transparente et tiède elle devient
Une ombre de plus en plus mélodieuse.
Chuchotant dans son sommeil mais coulant
A l’infini de son filet luisant.

Dans les rues, les parfums de fleurs
Mélangés au sommeil papillotent.
Inerte. Mon cœur dans ce silence chaud.
Et ce début de soirée tiède s’endort.
Seule mon âme danse sous
Ce spectre, et se réveille.
Les strophes composent des vagues
Sur la mer blanche,
Sous une lumière plus en plus
Proche du noir de mon encre.
J’aime cette veillée ténébreuse
Comme une fille de couleur
Elle a de longs bras et des cheveux étendus,
une natte large.

Sur sa poitrine chaude
En silence elle m’embrasse
Mon sommeil s’envole
Poussant mon âme dans les draps chauds.
Sur mon oreiller des songes
Dansent en silence me prenant dans
Leurs bras légers et bouillants.
J’aime cette femme noire.

Zoran Savic

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 06-09-2012 16:59  Mis à jour: 06-09-2012 16:59
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9033
 Re: Plaisir du soir
Merci Zoran de toujours nous régaler.
Merci.
zoran64
Posté le: 06-09-2012 22:39  Mis à jour: 06-09-2012 22:39
Plume d'Argent
Inscrit le: 06-02-2012
De:
Contributions: 12
 Re: Plaisir du soir
Merci à vous de me suivre
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (8 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...