| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> Chapeau claque - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : Chapeau claque
Publié par Donaldo75 le 11-08-2017 11:49:36 ( 19 lectures ) Articles du même auteur



Le clown blanc va rentrer en marchant comme un phoque,
Sous les rires forcés d'un facile public,
Avec son amoureuse, une fille en plastic,
Dont la bouche gourmande élude l'équivoque.

Le fracas des tambours motive le cinoque,
Pastiche ou cinéma, pour forcer sur le tic,
Il mime des ébats, provoquant le déclic
D'une foule en délire accroc à la provoque.

La poupée anonyme accouche d'un bruit sec,
Sans larmes ni plaisir sous les coups de ce mec,
Un pauvre mâle en rut, amateur de barbaque.

Faut-il rire ou pleurer au spectacle caduc
D'un viol accepté sous prétexte d'un truc,
Artifice sans feux, aux airs de chapeau claque ?

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
mafalda
Posté le: 11-08-2017 21:22  Mis à jour: 11-08-2017 21:22
Plume d'Or
Inscrit le: 02-02-2013
De:
Contributions: 793
 Re: Chapeau claque
Et bien c'est moi qui prends une grande claque à chaque fois que je te lis.
Bravo, chapeau bas Monsieur.
À bientôt,
Donaldo75
Posté le: 12-08-2017 11:08  Mis à jour: 12-08-2017 11:08
Plume d'Or
Inscrit le: 14-03-2014
De: Paris
Contributions: 998
 Re: Chapeau claque
Merci Mafalda,

J'avoue que celui-ci m'a pris un gros paquet de neurones.
Depuis, je me suis remis à l'écriture de nouvelles, délaissant un peu la poésie.

Comme disait un grand philosophe autrichien, devenu depuis gouverneur de Californie: "je reviendrai".

Bises

Donald
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
22 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 22

Plus ...