| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Accueil >> xnews >> C'est jour de vent - Poèmes confirmés - Textes
Poèmes confirmés : C'est jour de vent
Publié par tchano le 05-09-2012 19:20:00 ( 689 lectures ) Articles du même auteur



C’est jour de vent.
Jour de grand nettoyage.
Sur la route des retours,
Les vacanciers dociles rejoignent leurs bouchons.
Des nuages extirpés aux orages voisins
Passent en déployant des formes à traduire,
Tout comme pourraient se lire à la plage les vestiges
Des ouvrages enfantins égrainés par le temps.
Le vent a mis à jour des vieux mégots plissés,
Du karité, du monoï et des lambeaux de peau,
Des tatouages gorgés d’odeurs de salle de sport
Et puis des seins tout neufs.
Le vent fait sonnailler tout un fatras clinquant.
Des chaînes, des bracelets et des colifichets.
Des petits médaillons pour des amours pérennes
Qui durent moins que l’été.
Tintent surtout les croix, les croissants, les étoiles.
Des trucs pour conjurer, pour adorer, pour implorer.
Des trucs qui font des grâces ou bien qui font des guerres.
Une silhouette maigre mais bossue en son sac,
Opiniâtre clopine.
Sa casquette déverse une ombre à sa nuque.
Un halo de sablon a fait de cette forme un spectre du désert.
De ceux qui passent là pour ne pas être ailleurs,
Qui ne veulent pas vraiment trouver ce qu’il recherchent.
Hier il a plu beaucoup,
Tout juste après les incendies.





Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
Loriane
Posté le: 06-09-2012 21:09  Mis à jour: 06-09-2012 21:09
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9075
 Re: C'est jour de vent
Citation :
Les vacanciers dociles rejoignent leurs bouchons.
Des nuages extirpés aux orages voisins
Passent en déployant des formes à traduire,

tes images sont délicieuses et presque enfantines.
Elles en ont la fraîcheur et le jeu.
Joli, joli.
Merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
34 Personne(s) en ligne (7 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 34

Plus ...